Trouble mnésique : comprendre ce qui se passe en cas de perte de mémoire

Un trouble mnésique se traduit par une altération de la mémoire : les souvenirs sons effacés ou entremêlés…

Je vous ai parlé de certains d’entre eux dans mes articles précédents : ictus amnésique, agnosie, anosognosie, aphasie transcorticale

Vous en avez certainement été victime au moins une fois dans votre vie. Mon article d’aujourd’hui s’intéresse surtout à l’aspect scientifique des problèmes de mémoire.

Trouble mnésique

Trouble mnésique : comprendre ce qui se passe en cas de perte de mémoire

Alors, que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous souffrons de troubles mnésiques ?

Trouble mnésique, définition

Un trouble mnesique est un dysfonctionnement de la mémoire et plus précisément de l’enregistrement et/ou de la restitution des souvenirs.

Pour vous permettre de mieux comprendre ce phénomène, je vais vous expliquer brièvement le processus de mémorisation.

D’abord, il y a l’analyse de l’information via la mémoire sensorielle. Les informations sont ensuite stockées temporairement, pendant un très court instant : c’est l’empan mnésique.

Vient ensuite l’enregistrement durable : cette étape dépend de l’importance des données. Des émotions et des sensations (parfum, texture…) sont généralement associées à celles-ci.

Enfin, il y a la restitution consciente ou inconsciente des souvenirs ainsi enregistrés.

En cas de trouble mnésique, le processus mnésique est chamboulé

Causes possibles d’un trouble mnésique

Un trouble mnésique peut être causé par différents facteurs :

  • Maladie d’Alzheimer : la mémoire se dégrade lentement mais sûrement, au fil des années, et une démence peut survenir ;
  • Choc émotionnel ou crânien : perte subite de la mémoire suite à l’événement traumatisant ;
  • Intoxication au monoxyde de carbone : les oublis apparaissent petit à petit, s’aggravant un peu plus chaque jour ;
  • Accident vasculaire cérébral : la perte de mémoire est soudaine et accélérée ;
  • Tumeur au cerveau : la capacité mémorielle se détériore de plus en plus chaque jour ;
  • Démence de Korsakoff : le patient perd sa mémoire et ne peut enregistrer de nouveaux souvenirs. Il nie totalement sa perte de mémoire.

Si un trouble mnésique se répète et/ou s’aggrave au fil du temps, la consultation d’un médecin s’impose. Il ne faut pas attendre que ça s’aggrave pour le faire… Tout sur la mémoire : Trouble mnésique© Victor Habbick – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Une réflexion au sujet de « Trouble mnésique : comprendre ce qui se passe en cas de perte de mémoire »

  1. Bonjour votre video est tres interessante mais malheureusement je vois vraiment mes symptome comme celle de la maladie d’ayzemer jai 25 ans et cela fai presque 3 ans que jai des perte de memoire agrave jai tres tres peur. Je dois pase jn scaner et voir un neurologue debut fevrier jespere que ces maladie touche pas les jeunes de mon age le desinteressent les oublis des souvenirs de ce que j’ai fais ce degrade de jour en jour et ce parce que je lit pas je fai de jeux intelectuelle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *