Trouble mnésique définition : pourquoi la mémoire flanche ?

Trouble mnésique définition… Il s’agit en fait de problèmes de mémoire dus à une pathologie cérébrale. Parfois, un excès d’émotions est en cause.

Il en existe différents types qui se distinguent par leurs causes et leurs manifestations.

Trouble mnésique définition

Trouble mnésique définition : pourquoi la mémoire flanche ?

Découvrez les facteurs qui peuvent entraîner un trouble mnésique et l’impact sur la mémorisation…

Trouble mnésique définition : une faille dans le processus de mémorisation

Trouble mnésique définition, il s’agit d’un dysfonctionnement du processus de mémorisation.

A cause d’une lésion du cerveau, un ou plusieurs éléments responsables de la mémoire se retrouvent dans la difficulté ou dans l’impossibilité d’assurer leurs fonctions correctement.

Ce problème peut se situer au niveau de l’enregistrement des informations, de leur stockage ou de leur récupération, tout dépend des lésions.

Les troubles se manifestent ainsi de différentes manières, en fonction des zones du cerveau touchées.

Les troubles mnésiques spécifiques

Ce type de trouble de mémorisation est causé par des lésions spécifiques, notamment dues à un accident.

Il s’agit de séquelles qui ne concernent généralement qu’un seul aspect de la mémoire.

Un choc au niveau du cerveau droit peut par exemple engendrer une altération de la mémoire visuelle.

Une lésion de l’hémisphère gauche peut altérer la mémoire verbale.

Trouble de la mémoire global

En matière de trouble mnésique, les problèmes peuvent être « globaux » et toucher différents aspects de la mémoire.

La dépression peut en être la cause, par interactions psychoaffectives avec le travail cognitif, tout comme les traumatismes crâniens.

On distingue en l’occurrence le syndrome amnésique, qui est dû à une rupture des circuits sous-corticaux.

Ce problème nuit au fonctionnement des éléments responsables de la mémorisation.

Les lésions temporales médiales bilatérales touchent l’hippocampe et les amygdales.

Les lésions diencéphaliques concernent, quant à elles, le thalamus et les corps mamillaires, dont l’altération est à l’origine du syndrome de Korsakoff.

Trouble mnésique définition : il existe effectivement plusieurs types de problèmes mnésiques à différencier suivant leurs origines et leurs symptômes

Tout sur la mémoire : Trouble mnésique définition© Digitalart – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Trouble mnésique : comprendre ce qui se passe en cas de perte de mémoire

Un trouble mnésique se traduit par une altération de la mémoire : les souvenirs sons effacés ou entremêlés…

Je vous ai parlé de certains d’entre eux dans mes articles précédents : ictus amnésique, agnosie, anosognosie, aphasie transcorticale

Vous en avez certainement été victime au moins une fois dans votre vie. Mon article d’aujourd’hui s’intéresse surtout à l’aspect scientifique des problèmes de mémoire.

Trouble mnésique

Trouble mnésique : comprendre ce qui se passe en cas de perte de mémoire

Alors, que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous souffrons de troubles mnésiques ?

Trouble mnésique, définition

Un trouble mnesique est un dysfonctionnement de la mémoire et plus précisément de l’enregistrement et/ou de la restitution des souvenirs.

Pour vous permettre de mieux comprendre ce phénomène, je vais vous expliquer brièvement le processus de mémorisation.

D’abord, il y a l’analyse de l’information via la mémoire sensorielle. Les informations sont ensuite stockées temporairement, pendant un très court instant : c’est l’empan mnésique.

Vient ensuite l’enregistrement durable : cette étape dépend de l’importance des données. Des émotions et des sensations (parfum, texture…) sont généralement associées à celles-ci.

Enfin, il y a la restitution consciente ou inconsciente des souvenirs ainsi enregistrés.

En cas de trouble mnésique, le processus mnésique est chamboulé

Causes possibles d’un trouble mnésique

Un trouble mnésique peut être causé par différents facteurs :

  • Maladie d’Alzheimer : la mémoire se dégrade lentement mais sûrement, au fil des années, et une démence peut survenir ;
  • Choc émotionnel ou crânien : perte subite de la mémoire suite à l’événement traumatisant ;
  • Intoxication au monoxyde de carbone : les oublis apparaissent petit à petit, s’aggravant un peu plus chaque jour ;
  • Accident vasculaire cérébral : la perte de mémoire est soudaine et accélérée ;
  • Tumeur au cerveau : la capacité mémorielle se détériore de plus en plus chaque jour ;
  • Démence de Korsakoff : le patient perd sa mémoire et ne peut enregistrer de nouveaux souvenirs. Il nie totalement sa perte de mémoire.

Si un trouble mnésique se répète et/ou s’aggrave au fil du temps, la consultation d’un médecin s’impose. Il ne faut pas attendre que ça s’aggrave pour le faire… Tout sur la mémoire : Trouble mnésique© Victor Habbick – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: