Pertes de mémoire cause : manque d’exercices physiques

En matière de pertes de mémoire cause, on peut citer le manque d’exercices physiques. En effet, le fait de ne pas bouger assez peut altérer les capacités mnésiques.

C’est ce que laisse penser les résultats d’une étude menée à l’Université et à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

Pertes de mémoire cause

Pertes de mémoire cause : manque d’exercices physiques

Pourquoi le manque de sport constitue un facteur de risque des pertes de mémoire ?

Pertes de mémoire cause : attention à la sédentarité

Les chercheurs des établissements montréalais précédemment cités ont noté que les adultes et les seniors qui sont en meilleure forme physique et qui ont une excellente endurance sont aussi plus performants du point de vue cognitif.

La recherche se penche tout particulièrement sur la relation entre l’état des artères au fil des années et les activités cérébrales.

A souligner que des tests par IRM ont été entrepris dans le cadre de cette étude.

Les scientifiques pensent que pratiquer des exercices physiques aident à maintenir une bonne élasticité des vaisseaux sanguins.

En même temps, le sport freine le vieillissement cognitif, retarde l’apparition de pertes de mémoire et limite les risques de dommages aux cerveaux.

Concrètement, les personnes qui font du sport régulièrement boostent leur capacité respiratoire. Elles sont plus performantes du point de vue cognitif.

Pertes de mémoire : faire du sport diminue les risques de démence

Etant donné les conclusions obtenues par les chercheurs de l’Université et de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, on pourrait dire que faire de l’exercice diminue les risques de démence.

Les études réalisées sur la question ne le confirment pas de façon formelle.

Néanmoins, de nombreuses études laissent croire que les individus qui ont fait beaucoup de sport développent moins vite et moins souvent des démences par rapport aux personnes qui ne bougent pas beaucoup.

Dans tous les cas, pour être en bonne santé, tout en faisant du bien au cerveau et aux capacités de mémorisation, il est recommandé de faire des exercices trois à quatre fois par semaine, à un rythme modéré, à raison d’une heure par séance.

  Tout sur la mémoire : Pertes de mémoire cause© Stockimages – FreeDigitalPhotos.net

Pertes de mémoire causes : les effets du jet-lag

En matière de « pertes de mémoire causes », on retrouve le décalage horaire.

Différentes études laissent penser que prendre trop souvent des vols long-courriers est néfaste pour les fonctions cognitives dont les capacités de mémorisation.

Il semblerait que le cerveau perd de ses aptitudes chez les personnes qui voyagent loin, de manière très fréquente.

Pertes de mémoire causes

Pertes de mémoire causes : les effets du jet-lag

Comment et pourquoi le jet-lag cause-t-il des pertes de mémoire ?

Pertes de mémoire causes : les effets des vols prolongés

Les pertes de mémoire surviennent le plus souvent après des bouleversements physiques ou psychiques.

Les très longs voyages altèrent le rythme circadien naturel. L’horloge biologique est complètement chamboulée.

Les conséquences sont nombreuses et peuvent durer quelques jours. Les plus courantes sont les troubles du sommeil ou encore la fatigue excessive.

Il existe une répercussion que l’on connaît moins, en l’occurrence l’altération des capacités cognitives et des fonctions mnésiques.

Le cerveau des personnes qui voyagent très souvent deviennent perd en réactivité.

Jet-lag, pertes de mémoire et autres effets secondaires

Le jet-lag s’accompagne de divers effets secondaires désagréables et non négligeables en dehors de la perte de mémoire.

Il y a donc les troubles du sommeil et l’épuisement (qui constituent d’ailleurs des facteurs de risques de troubles mnésiques).

Les problèmes cognitifs sont encore plus prononcés chez les personnes qui traversent régulièrement les fuseaux horaires et sont donc confrontés au jet-lag de façon quasi-permanente.

Celles-ci seraient, en plus confrontées au stress, ce qui est mauvais non seulement pour la mémoire mais aussi pour la concentration.

En plein décalage horaire, les aptitudes cognitives seraient réduites de façon significatives.

Des recherches entreprises à l’université californienne de Berkeley laissent penser que le nombre de neurones actifs baisse durant cette période.

Le cerveau est alors moins performant : la mémoire est inévitablement affectée.

Tout sur la mémoire : Pertes de mémoire causes© khunaspix – FreeDigitalPhotos.net