Perte de mémoire subite et temporaire : comment réagir ?

Une perte de mémoire subite et temporaire ? Tout le monde l’a expérimenté au moins une fois.

Il s’agit, en réalité de ces petits trous de mémoire, ces oublis ou encore ces blancs qui vous obsèdent parfois durant de longues minutes.

Tout à coup, vous ne vous souvenez plus d’un prénom, d’un mot, d’un endroit… Mais les choses reviennent plus ou moins rapidement à la normale.

Perte de mémoire subite et temporaire

Perte de mémoire subite et temporaire : comment réagir ?

Comment réagir face à une perte de mémoire subite et temporaire ?

Perte de mémoire subite et temporaire : des oublis anodins

Chaque jour, vous avez des petits (ou plus gros) oublis : ce sont des épisodes anodins de perte de mémoire subite et temporaire.

Ce phénomène est tout à fait normal et tout le monde est concerné.

D’ailleurs, il faut savoir que si vous êtes conscients de ces pertes de mémoire, c’est le premier signe que vous ne souffrez pas d’une maladie (ce c’est sans doute pas Alzheimer).

Les personnes qui sont sujettes à des troubles de mémoire alarmantes n’en sont généralement pas conscientes.

A souligner aussi qu’une information oubliée est toujours présente dans votre cerveau. C’est juste que vous avez du mal à y accéder.

D’ailleurs, la donnée en question vous revient bien vite (quelques secondes ou quelques minutes, rarement quelques heures).

Comment réagir face à une perte de mémoire subite ?

Si la perte de mémoire temporaire ne s’accompagne d’aucun autre symptôme (maux de tête, désorientation…), il n’y a vraiment pas de quoi s’alarmer.

De façon générale, il vous suffit de quelques indices pour vous rappeler.

Dans le cas où vous ne parvenez pas à vous souvenir après une minute, il est préférable d’abandonner, ou plus précisément d’attendre un peu avant de réessayer de vous rappeler.

En effet, si vous insistez, vous ne ferez que vous embrouiller et vous diminuer vos chances de trouver la réponse à votre question.

Les informations tant recherchées vous reviendront comme par magie, au moment où vous y attendez le moins.

Enfin, en matière de perte de mémoire subite et temporaire, ne vous inquiétez pas outre mesure lorsque vous égarez votre clé, votre téléphone ou encore la télécommande.

Dans ce cas, vous avez oublié des actes automatiques dont vous n’étiez pas forcément conscient au moment de les exécuter. Ce qui est donc naturel…

Pour ne plus oublier ces petits détails, faites en sorte d’être toujours bien concentré dans toutes les actions que vous entreprenez. Une astuce consiste à commenter chaque action :

Je dépose les clés sur le réfrigérateur, je place mes lunettes sur la table…

Tout sur la mémoire : Perte de mémoire subite et temporaire© Chaiwat – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Comment retrouver la mémoire après une perte de mémoire passagère ?

Une perte de mémoire passagère survient généralement sans prévenir. Tout à coup, c’est le trou noir.

Vous ne savez plus à quoi vous étiez en train de penser. Vous avez oublié tous vos cours.

Parfois même, vous vous demandez où vous vous trouvez.

perte de mémoire passagère

Comment retrouver la mémoire après une perte de mémoire passagère ?

Dace à une perte de mémoire passagère, comment réagir et comment recouvrer ses esprits ?

La perte de mémoire passagère

Une perte de mémoire passagère se manifeste le plus souvent comme une perte de mémoire subite.

Face à un tel phénomène, l’entourage ne doit surtout pas céder à la panique. L’amnésique posera des tonnes de questions.

Il est possible qu’il soit désorienté et ne se rappelle plus la date du jour où l’endroit où il se trouve : c’est un ictus amnésique.

Parfois, il s’agit d’un trou de mémoire soudain en plein cœur d’un examen. Dans ce deuxième cas, c’est l’effet du stress associé ou non à des révisions trop intensives.

Ici, le sujet a la mémoire globale intacte : il sait où il est, ce qu’il fait. Le hic, c’est qu’il a oublié les choses apprises.

Une fois de plus, il faut éviter de paniquer pour ne pas aggraver les choses.

Perte de mémoire momentanée : garder son calme

Face à la perte de mémoire passagère, le mot d’ordre est donc le calme et la maîtrise des émotions. Cela n’est toutefois pas évident.

Pour retrouver toutes ses capacités mnésiques, il est recommandé de respirer profondément afin d’évacuer les émotions négatives.

Si on se retrouve face à un cas d’ictus amnésique, tout ce qu’il faut faire est de patienter et de répondre calmement aux questions de la personne touchée.

Si l’on est en plein examen, il est judicieux d’inspirer et d’expirer à fond tout en récitant un petit mantra pour retrouver la sérénité : « Je suis calme, je vais y arriver ».

La perte de mémoire passagère finit alors par s’estomper et on peut poursuivre ses activités comme si de rien n’était.

Attention toutefois, si ce type d’épisode se répète ou s’il s’accompagne d’autres signes récurrents, consulter un médecin est indispensable pour s’assurer qu’il ne s’agit pas des symptômes d’un trouble grave.

Tout sur la mémoire : perte de mémoire passagère©Jscreationzs – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Troubles de la memoire immediate : une forme d’amnésie fréquente chez les séniors

Les troubles de la memoire immediate nous affectent tous un jour ou l’autre. Ils se manifestent plus souvent chez les personnes âgées.

Tout le monde peut oublier le nom d’un lieu, celui d’une personne, une adresse, un numéro de téléphone, etc.

Cette faiblesse devient une maladie si elle devient trop fréquente et que les informations oubliées ne reviennent plus.

Troubles de la memoire immediate

Troubles de la memoire immediate : une forme d’amnésie fréquente chez les séniors

Comment se manifestent les troubles de la mémoire immédiate ? Quelles sont leurs conséquences ?

Les troubles de la memoire immediate

Un trouble de mémoire temporaire n’a pas de quoi alarmer lorsqu’il n’arrive pas trop souvent.

On pourrait même dire que c’est normal puisque la mémoire immédiate ne peut retenir qu’une à sept informations en l’espace de quelques secondes : je vous en parlais dans mon article sur l’empan mnésique.

Si vous avez des « blancs », il se peut que vous soyez stressé ou que l’information en question ne présente pas d’intérêt pour vous.

Lorsque les amnésies subites sont fréquentes, elles deviennent des signes de la maladie d’Alzheimer.

Si vous (ou quelqu’un de votre entourage) présentez des trous de mémoire fréquents, consultez donc un médecin : la mémoire à long terme est mise en cause.

Les conséquences des troubles de la memoire immediate

Une perte de mémoire brutale et inexpliquée est un ictus amnésique. Ce dernier constitue le cas le plus fréquents des troubles de la mémoire immédiate.

Les personnes qui en souffrent ont généralement un quotient intellectuel supérieur à la moyenne.

Cette amnésie temporaire peut être due à des médicaments à base de benzodiazépine ou  d’anticholinergique.

Un accident vasculaire cérébral peut aussi en être l’origine. Si aucun signe extérieur ne montre la possibilité d’un AVC, il faut quand même consulter un médecin.

Chez les personnes âgées, des problèmes vasculaires ou un apport insuffisant d’oxygène dans le cerveau comptent parmi les causes possibles.

Les troubles de la memoire immediate sont le plus souvent bénins mais peuvent s’aggraver : entretenez vos capacités mnésiques à l’aide d’exercices réguliers pour limiter leur apparition !

Tout sur la mémoire : Troubles de la memoire immediate© Master isolated image – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Perte de memoire subite : des AVC passés inaperçus pourraient être en cause

Une perte de memoire subite peut toucher tout le monde, n’importe où et n’importe quand.

Les résultats de recherches menés par des scientifiques de l’université new-yorkaise de Columbia établissent le lien entre l’AVC et l’amnésie temporaire.

Perte de memoire subite

Perte de memoire subite : des AVC passés inaperçus pourraient être en cause

Quel est donc le lien possible entre l’AVC et la perte de mémoire subite ?

AVC et perte de memoire subite

Si l’on en croit cette étude américaine, les AVC qui n’ont pas été dépistés pourraient constituer une cause possible de la perte de mémoire soudaine.

Sachez que les AVC ne sont pas des phénomènes rares. Parfois, quelques neurones seulement sont concernés, ce qui explique l’absence de symptômes dans certains cas.

On parle alors d’accident vasculaire cérébral silencieux.

Les AVC peuvent survenir dès trente ans. Après 70 ans, le risque augmente.

Lorsqu’ils passent inaperçus et se répètent, des effets indésirables sont à déplorer. La perte de mémoire en fait partie.

Relation entre les AVC silencieux répétés et la perte de memoire subite

Une perte de mémoire subite et récurrente est donc susceptible d’être le résultat d’AVC silencieux répétés…

Si l’on revient à la recherche citée plus haut, les scientifiques se sont penchées sur 658 personnes en bonne santé d’une moyenne d’âge de 79 ans.

Un IRM a été effectué sur chacun d’entre eux, ainsi que des tests portant sur leur mémoire, leur vue et la manière dont il traite l’information.

174 hommes et femmes, soit un quart de ces patients souffraient d’AVC passant inaperçus.

Perte de memoire subite et AVC : conclusion de l’étude

Les résultats confirment les répercussions des AVC silencieux sur le cerveau et leur rôle possible dans la perte de memoire brutale.

En comparant les résultats des 658 sujets, ceux présentant des AVC silencieux se sont révélés moins « futés ».

Leurs facultés cognitives sont moins développées. Ce qui confirme que les infarctus cérébraux jouent un rôle dans l’apparition de troubles mnésiques.

A souligner toutefois que les trous noirs ne sont pas forcément le résultat de ces AVC « invisibles ».

N’oublions pas les autres causes possibles comme le traumatisme crânien.

Néanmoins, il s’agit d’une piste à ne pas négliger dans une meilleure prise en charge de la perte de memoire subite.

Tout sur la mémoire : Perte de memoire subite© Smokedsalmon – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Perte de memoire temporaire : les trous noirs sont-ils dangereux ?

Tout le monde est exposé à la perte de memoire temporaire.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une amnésie passagère, comparable à l’ictus amnésique.

Il s’agit d’un épisode bénin qui ne se reproduit plus, dans la plupart des cas.

Perte de memoire temporaire

Perte de memoire temporaire : les trous noirs sont-ils dangereux ?

Comment se manifeste la perte de memoire temporaire ? Quand faut-il s’inquiéter ?

Manifestation de la perte de memoire temporaire

Une perte de memoire temporaire, c’est tout simplement un trou noir.

Tout à coup, vous ne vous souvenez plus de rien. Vous n’avez aucune idée de l’endroit où vous vous trouvez.

Vous ignorez également la raison de votre présence sur place.

Vous souffrez de désorientation temporo-spatiale. Bref, vous êtes complètement perdu.

Ce qui est rassurant, c’est qu’une perte de memoire temporaire ne dure jamais très longtemps : entre quelques minutes et quelques heures seulement.

Une perte de mémoire brutale

La perte de memoire temporaire apparaît sans prévenir.

Elle peut être la conséquence d’un choc à la tête ou d’un choc émotionnel. Parfois, elle surgit sans raison apparente.

En plus d’être déroutée, la victime souffre d’une perte de la mémoire immédiate.

Ça se traduit par une incapacité à fixer des informations. Le sujet oublie tout au fur et à mesure, son cerveau n’enregistre rien.

Il pose les mêmes questions en boucle: « où suis-je », « quel jour on est ? », « pourquoi je suis là ? »

A souligner que les réflexes restent intacts : la mémoire procédurale reste opérationnelle.

Perte de memoire temporaire : dangereux ou non ?

La plupart du temps, une perte de memoire temporaire ne présente aucun risque.

Lorsque tout revient à la normale, la victime ne se rappelle plus du tout de ce qui s’est passé.

Cette amnésie soudaine ne laisse pas de séquelles. Le sujet se sent juste un petit peu stressé.

Là où il faut s’inquiéter, c’est lorsque les trous de mémoire se répètent et deviennent de plus en plus longs.

Il peut alors s’agir d’un signe précurseur de la maladie d’Alzheimer.

Une perte de memoire temporaire n’est donc pas forcément dangereuse mais il vaut mieux consulter un spécialiste en cas de doute…

Tout sur la mémoire : Perte de memoire temporaire© David Castillo Dominici – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: