Perte de mémoire courte : l’ictus amnésique

Une perte de mémoire courte se caractérise par une amnésie peu grave qui surgit brusquement.

Après quelques heures seulement de désorientation, la situation revient à la normale.

Dans le jargon, on parle d’ « ictus amnésique ».

Perte de mémoire courte

Perte de mémoire courte : l’ictus amnésique

Comment se manifeste une perte de mémoire courte et qu’est-ce qu’elle implique ?

Perte de mémoire courte : comment se manifeste l’ictus amnésique ?

Cette perte de mémoire courte apparaît de façon subite. Soudainement, c’est le trou noir.

Le patient est désorienté est se pose des questions : « Où suis-je ? » – « Qu’est-ce que je fais ici ? » – « Quel jour on est ? »

Même s’il est déboussolé, il préserve les gestes automatiques.

Le sujet souffrant d’un ictus amnésique conserve sa mémoire procédurale qui lui permet de vaquer « normalement » aux tâches quotidiennes.

Néanmoins, les occupations durant l’ictus ne seront pas enregistrées. Elles seront oubliées lorsque la situation revient à la normale.

La mémoire sémantique, qui stocke la culture générale, est également épargnée durant l’épisode de perte de mémoire soudaine.

Perte de mémoire temporaire : explications

Une perte de mémoire courte est un phénomène assez difficile à expliquer. En général, les problèmes mnésiques sont liés à une lésion cérébrale.

Ou alors, des troubles au niveau des connexions neuronales sont en cause.

Mais avec l’ictus amnésique, il n’est pas évident de déterminer les origines du problème.

La plupart du temps, il s’agit d’un épisode isolé qui surgit une seule et unique fois dans la vie d’une personne.

Le problème apparaît alors le plus souvent après un important choc physique ou émotionnel.

Et les personnes âgées de plus de 50 ans sont plus exposées. Dans tous les cas, la perte de mémoire courte est réversible et le patient n’en garde aucune séquelle.

D’ailleurs, ce dernier ne se rappelle pas avoir souffert  d’une amnésie temporaire.

Tout sur la mémoire : Perte de mémoire courte

© FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Perte de mémoire soudaine stress : la concentration est la solution !

Perte de mémoire soudaine stress… Eh oui, lorsque vous êtes stressé, vos capacités de mémorisation sont amoindries.

Pour y remédier, vous devez améliorer votre concentration tout en apprenant à mieux gérer vos émotions négatives.

Perte de mémoire soudaine stress

Perte de mémoire soudaine stress : la concentration est la solution !

Comment remédier à la perte de mémoire soudaine liée au stress ?

Perte de mémoire soudaine stress

Une perte de mémoire soudaine peut concerner des informations plus ou moins importantes.

Cela peut être une clé égarée, ou encore des lunettes que vous ne retrouvez plus. Mais il peut aussi s’agir d’un trou de mémoire en plein examen.

Dans ce second cas, la situation est particulièrement délicate. Et le stress est souvent en cause.

Vous appréhendez tellement ce moment que vous n’êtes plus du tout concentré sur ce que vous faites.

Résultat : vous avez tout oublié, vous êtes perdu, c’est la panique !

Dans tous les cas, sachez que ces trous de mémoire ne signifient pas que vous souffrez d’une amnésie. Il s’agit d’un épisode lié au stress que vous pouvez très bien éviter.

Notamment en vous préparant bien. Mais aussi en faisant en sorte de toujours vous concentrer sur ce que vous faites.

Contre la perte de mémoire soudaine : la concentration

Pour éviter la perte de mémoire soudaine, vous allez prendre une bonne résolution, dès aujourd’hui !

Désormais, quoi que vous fassiez, vous allez bien vous concentrer sur chaque geste, sur chaque pensée.

Pour toutes les choses (petites et importantes), répétez l’action dans votre tête : « Je sors de la maison » ; « Je pose mes clés »…

En ce qui concerne les examens, faites en sorte de réviser bien à l’avance et de ne pas tout apprendre au dernier moment.

Les séances de révision devront être effectuées dans un environnement calme, propice à la concentration.

Et n’hésitez pas à adopter des astuces mnémotechniques pour optimiser votre mémoire !

Tout sur la mémoire : Perte de mémoire soudaine et stress

© FreeDigitalPhotos.net

Perte de mémoire soudaine et temporaire : les causes

Une perte de mémoire soudaine et temporaire ne doit pas être négligée.

Certes, il peut s’agir d’une crise bénigne, totalement réversible et sans danger. Mais il est également possible que la situation soit plus grave.

Tout dépend de la cause de l’épisode.

Perte de mémoire soudaine et temporaire

Perte de mémoire soudaine et temporaire : les causes

Comprendre une perte de mémoire soudaine et temporaire est indispensable pour mieux y faire face…

Comprendre une perte de mémoire soudaine et temporaire

Une perte de mémoire ne survient jamais par hasard. Les causes et les manifestations sont nombreuses.

Les troubles peuvent survenir soudainement ou de façon progressive. Être à caractère temporaire ou définitif.

Dans le cas d’une amnésie soudaine et temporaire, le sujet est plutôt désorienté et sa mémoire à court terme est défaillante.

Elle est victime de trous noirs et est incapable d’enregistrer des nouvelles informations.

Perte de mémoire temporaire : les causes

En cas de perte de mémoire soudaine, deux hypothèses sont envisageables.

D’un côté, il peut s’agir d’un ictus amnésique, un trouble dont on ne connaît pas (encore) les véritables causes. C’est alors un problème temporaire et réversible avec un moindre risque de récidive.

D’un autre, l’amnésie brutale peut être causée par un accident vasculaire cérébral.

Dans les deux cas, une consultation s’impose et il ne faut pas attendre pour se rendre auprès du médecin.

Celui-ci évaluera la situation et identifiera avec précision les causes de la perte de mémoire.

Perte de mémoire soudaine et temporaire : cas exceptionnel

En dehors de l’ictus amnésique et de l’AVC, il faut mentionner un cas exceptionnel accompagné d’amnésie soudaine et temporaire.

Ce trouble peut toucher une personne sujette à un gros stress ou qui doit faire face à un examen après de grosses séances de révision.

A cause d’une mauvaise maîtrise de soi et l’accumulation d’émotions négatives, il est possible que le sujet ait un véritable trou noir et ne se rappelle plus rien.

Dans ce cas, il faut alors prendre une pause et se relaxer pour que la perte de mémoire soudaine et temporaire « passe ».

Tout sur la mémoire : Perte de mémoire soudaine et temporaire© Stockimages – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Perte de memoire brutale : l’amnésie psychogénique

Il existe différents types de perte de memoire brutale.

Je vous ai déjà parlé de l’ictus amnésique. Aujourd’hui, je partage avec vous l’ « amnésie psychogénique ».

Perte de memoire brutale

Perte de memoire brutale : l’amnésie psychogénique

Comment se manifeste l’amnésie psychogénique, une perte mémoire brutale passagère…

Amnésie brutale : l’amnésie psychogénique

L’amnésie psychogénique est une altération de la mémoire rétrograde qui survient de façon très soudaine.

La mémoire épisodique est touchée, c’est comme si le disque dur des souvenirs a été formaté.

On la confond à tort avec la perte de mémoire traumatique. Le seul point commun se trouve dans le fait que le trouble mnésique apparaît après un choc important.

En tout cas, la victime est désorientée. Elle a tout oublié de ce qui s’est passé dans sa vie avant l’épisode. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive.

Perte de memoire brutale : une désorientation totale mais passagère

La perte de mémoire brutale qui nous intéresse aujourd’hui surgit donc après un bouleversement psychologique important.

L’amnésie est généralement courte et réversible. La situation redevient normale après quelques jours.

Toutefois, dans les cas plus graves, la désorientation peut durer plus longtemps.

Une autre particularité de cette perte de mémoire soudaine se trouve dans la perte de l’identité.

Le sujet ne sait plus qui il est, il est totalement perdu. Le soutien des proches est alors essentiel.

Un suivi psychologique s’avère nécessaire pour préserver l’équilibre émotionnel.

Et si les souvenirs anciens sont temporairement perdus, la capacité d’apprendre de nouvelles choses reste intacte.

Perte de memoire brutale : le retour à la normale

L’amnésie psychogénique est une perte de mémoire définitivement pas comme les autres.

D’abord, elle n’est pas le fruit d’une lésion cérébrale ou d’une autre cause physiologique.

Ensuite, le retour à la normale se fait aussi soudainement que l’amnésie s’est installée.

Cette perte de memoire brutale disparaît comme par enchantement, comme si de rien n’était…

Tout sur la mémoire : Perte de memoire brutale© Jscreationzs – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Perte de memoire subite : des AVC passés inaperçus pourraient être en cause

Une perte de memoire subite peut toucher tout le monde, n’importe où et n’importe quand.

Les résultats de recherches menés par des scientifiques de l’université new-yorkaise de Columbia établissent le lien entre l’AVC et l’amnésie temporaire.

Perte de memoire subite

Perte de memoire subite : des AVC passés inaperçus pourraient être en cause

Quel est donc le lien possible entre l’AVC et la perte de mémoire subite ?

AVC et perte de memoire subite

Si l’on en croit cette étude américaine, les AVC qui n’ont pas été dépistés pourraient constituer une cause possible de la perte de mémoire soudaine.

Sachez que les AVC ne sont pas des phénomènes rares. Parfois, quelques neurones seulement sont concernés, ce qui explique l’absence de symptômes dans certains cas.

On parle alors d’accident vasculaire cérébral silencieux.

Les AVC peuvent survenir dès trente ans. Après 70 ans, le risque augmente.

Lorsqu’ils passent inaperçus et se répètent, des effets indésirables sont à déplorer. La perte de mémoire en fait partie.

Relation entre les AVC silencieux répétés et la perte de memoire subite

Une perte de mémoire subite et récurrente est donc susceptible d’être le résultat d’AVC silencieux répétés…

Si l’on revient à la recherche citée plus haut, les scientifiques se sont penchées sur 658 personnes en bonne santé d’une moyenne d’âge de 79 ans.

Un IRM a été effectué sur chacun d’entre eux, ainsi que des tests portant sur leur mémoire, leur vue et la manière dont il traite l’information.

174 hommes et femmes, soit un quart de ces patients souffraient d’AVC passant inaperçus.

Perte de memoire subite et AVC : conclusion de l’étude

Les résultats confirment les répercussions des AVC silencieux sur le cerveau et leur rôle possible dans la perte de memoire brutale.

En comparant les résultats des 658 sujets, ceux présentant des AVC silencieux se sont révélés moins « futés ».

Leurs facultés cognitives sont moins développées. Ce qui confirme que les infarctus cérébraux jouent un rôle dans l’apparition de troubles mnésiques.

A souligner toutefois que les trous noirs ne sont pas forcément le résultat de ces AVC « invisibles ».

N’oublions pas les autres causes possibles comme le traumatisme crânien.

Néanmoins, il s’agit d’une piste à ne pas négliger dans une meilleure prise en charge de la perte de memoire subite.

Tout sur la mémoire : Perte de memoire subite© Smokedsalmon – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Comment prévenir la perte de mémoire soudaine ?

Nous avons tous, un jour ou l’autre, fait l’expérience d’une perte de memoire soudaine.

Subitement, vous avez oublié ce que vous vouliez faire, vous ne vous rappelez plus un prénom, vous êtes désorienté… C’est le trou noir.

Vous ne voulez plus vivre cet embarras ? Sachez qu’il est tout à fait possible de prévenir la perte de mémoire brutale.

perte de memoire soudaine

Comment prévenir la perte de mémoire soudaine ?

Voici quelques astuces efficaces pour prévenir la perte de memoire soudaine et booster vos capacités mnésiques

La perte de memoire soudaine

La perte de mémoire soudaine touche surtout les seniors, mais tout le monde est concerné. Vous et moi sommes des victimes potentielles…

Dans le jargon, il est aussi question d’ictus amnésique.

Ce trouble mnésique est, à priori anodin. Il faut d’ailleurs le différencier de la perte de mémoire immédiate qui est un symptôme d’Alzheimer.

Les trous de mémoire surviennent fréquemment ? C’est plutôt mauvais signe mais en adoptant des astuces au quotidien et en pratiquant des exercices de mémorisation, il est possible d’y remédier.

Adopter la mnémotechnie pour lutter contre la perte de memoire soudaine

Pour éviter que la mémoire ne vous fasse défaut au moment où vous en avez plus besoin, entraînez votre mémoire.

Vous pouvez adopter des astuces que je vous propose dans l’article sur les procédés et les trucs mnémotechniques.

Pour stimuler vos capacités mémorielles, vous pouvez également faire de la gymnastique cérébrale.

Les jeux de réflexion aident également éviter la perte de memoire soudaine : devenez fan de scrabble, puzzle, mots croisés, sudoku ou encore échec.

Bien manger pour combattre la perte de memoire soudaine

Pour lutter contre la perte de mémoire, votre alimentation doit être saine et équilibrée.

Plus précisément, vous devez privilégier certains aliments dont la myrtille, le brocoli ainsi que les épinards.

Parallèlement, évitez la cigarette, l’alcool et tous ces produits abrutissent vos sens et dégradent inexorablement votre mémoire.

Organisez votre esprit pour éviter la perte de mémoire soudaine

Pour prévenir la perte de memoire soudaine, faites en sorte d’organiser votre esprit.

Concrètement, apprenez à vous concentrer sur une seule chose à la fois et à ne pas éparpiller vos pensées.

Appliquez tous ces conseils et vous serez à l’abri de la perte de memoire soudaine !

Tout sur la mémoire : perte de memoire soudaine

© Idea Go – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: