Comment mémoriser : la formation et la conservation de vos souvenirs

La moindre chose que vous vivez est enregistrée par votre cerveau et alimente la base de données de votre mémoire.

Aujourd’hui, à l’ère du digital, vous êtes pratiquement bombardé d’informations en tout genre, pas nécessairement utiles.

En même temps, les gadgets high-tech se substituent de plus en plus à votre mémoire. Si bien que vous l’utilisez de moins en moins. Pire encore, vous l’utilisez mal.

Au final, vous avez oublié comment vous souvenir

Il devient impératif de rééduquer votre mémoire. Pour cela, vous devez savoir comment elle fonctionne

Comment mémoriser

Comment mémoriser

© Fotolia.com

Alors, comment vous souvenir des choses qui vous tiennent à cœur ou dont vous avez besoin ?

 

Comment sont enregistrés les souvenirs ?

Pour améliorer la façon dont vous enregistrez les informations, il est indispensable de comprendre comment ça fonctionne.

D’abord, il faut souligner que cet enregistrement est assuré par un véritable réseau et de nombreuses actions se succèdent : recueil et tri des informations, enregistrement, encodage, stockage puis restitution.

Dans ce processus plutôt complexe, les principales fonctions cognitives sont mises à contribution : la perception, les émotions, le langage sans oublier le raisonnement. À tout cela s’ajoute l’attention et la concentration.

La formation d’un souvenir fait ainsi intervenir plusieurs éléments. Si l’un d’entre eux seulement fait défaut, l’enregistrement peut être altéré.

 

Le processus de mémorisation en trois étapes

Trois aspects de la mémorisation interviennent dans l’enregistrement d’un souvenir.

La toute première interface est la mémoire sensorielle qui est représentée par les organes des sens (vue, ouïe, toucher, goût, odorat).

Le contact avec les informations externes dure à peine quelques secondes. C’est le temps que mettent les organes des sens à envoyer les informations vers le cerveau.

Puis, c’est au tour de la mémoire à court terme d’intervenir. Dans le jargon, on utilise également l’appellation de mémoire de travail ou encore mémoire immédiate.

Cette mémoire peut être considérée comme une zone de transit des informations. Ces dernières y sont stockées de façon temporaire le temps d’être traitées et envoyées vers une mémoire plus stable en fonction de sa pertinence et de son importance.

Vient alors la mémoire à long terme qui accueille justement les données qui vous tiennent à cœur. Celles-ci peuvent y rester des heures, des jours, des années voire toute la vie, à condition que son enregistrement se soit effectué dans les meilleures conditions.

Différents paramètres entrent en ligne de compte : les émotions, la concentration, la motivation et la volonté de bien mémoriser.

Chacun possède d’ailleurs son niveau d’apprentissage et de mémorisation. En outre, il est indispensable d’apprendre à trier les informations que l’on enregistre et à se souvenir uniquement de ce qui est vraiment utile.

 

Comment mémoriser malin ?

Mémoriser malin, c’est enregistrer les informations en faisant preuve d’une « intelligence mnésique ».

Il ne s’agit donc pas d’obtenir la palme de la personne qui est capable de stocker le maximum d’informations en un temps record.

Il s’agit plutôt d’être capable de se souvenir de toutes les données importantes et d’être capable de les restaurer efficacement en cas de besoin.

Cela implique d’adopter une bonne technique de mémorisation. Premièrement, il faut apprendre à accueillir les informations intelligemment.

Activer la mémoire

Activer la mémoire

© FreeDigitalPhotos.net

Faites intervenir les organes des sens. Par exemple pour vous rappeler du prénom d’une personne, vous allez non seulement observer les traits de son visage, vous allez aussi et surtout faire en sorte de bien écouter le prénom en question et le répéter pour un enregistrement optimal de celui-ci.

L’essentiel est donc que ces points d’entrée des informations soient aussi efficaces que possible.

Prenez, en outre, l’habitude d’exercer votre mémoire avec des activités utiles.

Faites en sorte de mémoriser votre liste de course, de toujours vous souvenir des prénoms des personnes qui croisent votre route ou encore d’apprendre les recettes de vos plats préférés…

Dès le réveil, souvenez-vous des rêves que vous avez faits. Et le soir, avant de dormir, faites une rétrospective de la journée. Mieux encore, écrivez tout dans un journal intime.

Le fait de revivre les événements du jour vous permet de consolider ces derniers tout en entraînant votre mémoire de travail.

La « bonne » méthode de mémorisation, vous allez l’adopter dans la vie de tous les jours, en faire une seconde nature, un réflexe !

Voici justement une vidéo qui propose quelques techniques intéressantes pour améliorer la mémoire :

 

Tout sur la mémoire : Comment mémoriser

Comment mémoriser plus facilement les prénoms ?

Vous voulez savoir comment mémoriser les prénoms ? Vous devez adopter des astuces spécifiques.

Commencez d’abord à être bien motivé puis boostez votre concentration.

Comment mémoriser

Comment mémoriser plus facilement les prénoms ?

Alors, comment mémoriser efficacement les prénoms ?

Comment mémoriser les prénoms ?

Pour mémoriser les prénoms, de nombreuses astuces peuvent (doivent) être appliquées.

Avant tout, vous devez avoir l’intention claire de vous souvenir des noms de personnes que vous rencontrez.

Vous devez donc vous mettre en condition et être prêt à enregistrer au moment voulu.

Il faut aussi garder à l’esprit que ça ne se passera pas en un claquement de doigt. Rappelez-vous notamment que votre mémoire à court terme est très limitée.

Méthode pour mémoriser un prénom : répéter, répéter

Si vous vous contentez d’écouter le prénom qui vous est communiqué, le mémoriser sera quasiment impossible.

La première astuce consiste à répéter plusieurs fois le prénom. D’abord, demandez gentiment à votre interlocuteur de redire son nom :

« Veuillez m’excuser, je n’ai pas bien entendu votre prénom, c’est… ? »

Ensuite, vous continuez à mentionner le prénom dans les différentes phrases échangées : « C’est bien Alexandre ? Alexandre, je suis ravi de faire votre connaissance. Merci Alexandre, c’est un plaisir… »

Puis, vous pouvez l’enregistrer dans votre téléphone ou votre agenda, cela augmente les chances de bien vous en rappeler.

Technique pour mémoriser un prénom : noter les détails marquants

Pour savoir comment mémoriser un prénom, il est judicieux de vous arrêter sur les petits détails.

Jeanne a un petit nez, Marie a des lèvres pulpeuse, Marc a le front dégarni, Judith a les cheveux longs, Stéphane a un grain de beauté…

Vous sollicitez ainsi votre mémoire visuelle que vous pouvez associer à un autre aspect de la mémoire (ouïe, odorat, toucher…).

Jeanne a une petite voix, Marie sent bon la rose, Marc a une voix grave, Judith a les mains rêche, Stéphane sent le tabac…

En définitive, lorsqu’il vous faudra vous rappeler du prénom en question, plusieurs signaux vous permettront de retrouver plus facilement le mot recherché.

Tout sur la mémoire : Comment mémoriser© FreeDigitalPhotos.net

Se rememorer vos rêves : astuces pour ne rien oublier

Parmi les nombreuses méthodes pour affûter la mémoire, il y a celle qui consiste à se rememorer ses rêves.

Eh oui, en vous efforçant jour après jour de vous rappeler de vos songes, vos neurones travaillent et leur performance s’améliore.

Se rememorer

Se rememorer vos rêves : astuces pour ne rien oublier

Alors, comment se rememorer les rêves et avoir une meilleure mémoire ?

Se rememorer les rêves : le pouvoir de l’autosuggestion

Pour se souvenir des rêves, l’autosuggestion est une technique plutôt efficace. Le principe est très simple.

Tous les soirs, avant de vous endormir, vous devez réciter un mantra : « Je vais me remémorer mes rêves ». Toutes les nuits, répétez-vous la même chose.

Au fil du temps, vous constaterez sans doute des résultats positifs. Il ne faut surtout pas négliger la force de la volonté.

Au début, les souvenirs seront un peu flous et vous vous rappellerez seulement de petits détails.

Au fur et à mesure, ça devient plus précis et c’est très agréable.

Se remémorer les rêves : prendre des notes

Mémoriser des rêves est une chose, les garder en tête en est une autre.

Dès le réveil, la première chose que vous devez faire est de mettre sur écrit les choses dont vous vous rappelez.

Vous n’avez pas besoin d’être complètement réveillé pour penser aux choses qui vous sont apparues durant vos songes.

D’ailleurs, c’est encore mieux lorsque vous êtes encore à moitié endormi puisque vous gardez encore quelques traces des émotions éprouvées pendant le rêve.

Se rememorer : penser au moindre détail

L’art de se rememorer les rêves implique que l’on essaie de se rappeler de tout. Rien ne doit vous échapper.

Une image, un sentiment, une couleur… Pensez à chaque chose qui vous a marqué pendant le sommeil.

A souligner que le réveil doit se faire en douceur. Il ne faut pas se lever d’un coup (avec la sonnerie du réveil par exemple).

En tout cas, gardez une chose à l’esprit : c’est durant le sommeil que certains de vos souvenirs sont consolidés… Bien dormir et bien rêver, c’est excellent pour les capacités mnésiques.

Tout sur la mémoire : Se rememorer© graur codrin – FreeDigitalPhotos.net

Apprendre à mémoriser efficacement avec l’hypnose

Vous êtes souvent sujet aux oublis et aux trous de mémoire ? Vous devez apprendre a memoriser avec la bonne méthode.

Après les cartes heuristiques, la gym cérébrale et le test mnémotechnique, je vous recommande l’hypnose.

Cette technique, qui n’a rien de mystique, vous aide à vous rappeler un maximum de souvenirs sans avoir à fournir d’efforts particuliers.

apprendre a memoriser

Apprendre à mémoriser efficacement avec l’hypnose

Maintenant, je vais vous expliquer comment ça se passe…

Comprendre l’enregistrement des souvenirs par le cerveau pour mieux apprendre à mémoriser

Pour mieux mémoriser, les émotions entrent en jeu : le cerveau enregistre et restitue plus facilement les informations quand les sentiments interviennent.

Par exemple, si je vous demande ce que vous avez mangé lundi dernier, vous aurez besoin de réfléchir pour vous en rappeler.

Pourtant, si je vous demande ce que vous avez mangé le jour de votre premier rendez-vous avec votre amoureux, vous retrouverez ces informations sans difficulté.

Compte tenu de cet aspect de la mémorisation, l’hypnose constitue une excellente méthode pour stimuler la mémoire.

En effet, l’hypnose agit directement sur les émotions et les sentiments enfouis, relégués par le subconscient dans un coin du cerveau.

Comment apprendre a memoriser avec l’hypnose ?

Pour apprendre a memoriser avec l’hypnose, il faut d’abord vous détendre complètement. Une séance peut se passer avec l’assistance d’un hypnothérapeute.

Il est également possible de pratiquer l’autohypnose.

Dans les deux cas, vous devez atteindre la transe hypnotique, un état durant lequel vous êtes totalement concentré. C’est à ce moment que vous puisez des souvenirs au plus profond de votre cerveau.

A noter que vous restez maître de vous : personne ne prend le contrôle de votre esprit sinon vous-même !

Mémoriser durablement grâce à l’hypnose

En pratiquant l’hypnose, vous améliorez durablement vos capacités mémorielles.

Au fil des séances, vous renforcez vos capacités de concentration et êtes à même de vous rappeler les événements de votre vie.

Grâce à cet exercice de mémorisation, votre mémoire devient un outil performant, pour un meilleur confort de vie.

Adoptez dès maintenant l’hypnose pour apprendre a memoriser

N’attendez pas d’être victime de trous de mémoire pour apprendre à mémoriser avec l’hypnose.

Dès maintenant, entretenez votre mémoire au quotidien et donnez-vous les moyens de réussir dans tous les domaines de la vie.

Maintenant à vous de jouer ! Avec l’hypnose, apprendre a memoriser est d’une facilité déconcertante…

Tout sur la mémoire : apprendre a memoriser

© Stuart Miles – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: