Les effets des émotions sur la mémorisation

Grâce à la capacité de mémorisation, chaque être humain peut enregistrer diverses informations plus ou moins importantes.

Mais toutes les données auxquelles vous êtes confrontées ne vont pas nécessairement être stockées.

Il existe néanmoins un facteur important qui peut influencer cet enregistrement.

Il s’agit des émotions qui peuvent avoir un effet positif ou négatif sur la mémoire. Dans certains cas, elles vont faciliter le stockage. Dans d’autres, elles vont causer un véritable trou de mémoire.

Une chose est certaine : ce que l’on ressent est à l’origine d’une mémoire sélective.

Emotions et mémorisation

Emotions et mémorisation

© Fotolia.com

Quels sont donc les effets des émotions sur la mémorisation ?

 

Les émotions, catalyseurs de la mémorisation

Les émotions constituent de véritables catalyseurs de la mémorisation. Elles jouent un rôle essentiel dans la création de nouveaux souvenirs.

Eh oui, vous vous rappelez beaucoup mieux des événements marquants de votre vie, ceux qui ont été fortement chargés d’émotions.

Vous vous souvenez bien de cette fois où vous êtes tombé de votre vélo, la première fois où vous avez appris.

Vous vous rappelez, en outre, de la perte de la première dent, même si c’était il y a si longtemps. Il y a également le premier amour. La perte d’un être cher est aussi mémorable.

Il faut souligner que les émotions peuvent également concerner un événement extérieur qui a largement marqué les esprits, comme les attentats du 11 septembre 2001.

Vous vous rappelez fort probablement de ce que vous étiez en train de faire lorsque vous avez découvert le drame qui se tramait ce jour-là.

A contrario, les événements banals s’oublient assez vite. Faute d’émotions pour les catalyser, ils se perdent dans la jungle des souvenirs.

 

Effet de la peur sur la mémoire

On a tendance à croire que la peur est néfaste. Avoir peur présente pourtant des avantages inattendus, mais très importants.

Lorsque vous éprouvez un sentiment de peur, votre inconscient enregistre clairement le fait que vous vous êtes retrouvé dans une situation dangereuse ou risquée.

La façon dont vous avez réagir est également enregistrée.

Dans le futur, dans le cas où vous êtes confronté à la même situation, une réaction est déclenchée de façon automatique, se basant sur l’expérience passée.

Le même type de processus est provoqué face à une douleur. En effet, dans le cas où une action a engendré une douleur, vous vous en souviendrez toujours et éviterez soigneusement de la reproduire.

Par exemple, sachant que le feu brûle et que la brûlure fait très mal, vous n’allez jamais exposer volontairement votre peau au feu.

Mémoire et émotions

Mémoire et émotions

© FreeDigitalPhotos.net

 

Le rôle des hormones du stress

Si l’enregistrement des événements du quotidien et des jours « spéciaux » n’est pas le même, c’est à cause d’un facteur spécifique : les hormones du stress.

Ces dernières interviennent face à un événement difficile à supporter. Leur production est incluse dans un processus de survie.

Grâce à ces hormones, les souvenirs liés à un traumatisme se créent plus facilement et sont fortement ancrés dans la mémoire.

Comme je l’ai déjà écrit plus haut, ce type de souvenir est activé de façon automatique en cas de reproduction d’une situation difficile afin d’éviter les déconvenues.

 

Une mémoire traumatique : un souvenir moins bénéfique

Attention, la mémoire traumatique peut également être gênante. Cela peut notamment se produire après un événement très choquant comme un accident, un viol, un braquage, un attentat ou encore la maladie grave d’une personne aimée.

Des souvenirs douloureux se forment alors et ceux-ci sont liés à des émotions particulièrement intenses.

Parfois, ceux-ci remontent à la surface de façon intempestive jusqu’à devenir envahissants voire obsédants.

Le pire, c’est qu’on se souvient de la scène dans les moindres détails : c’est un véritable cauchemar qui se répète, encore et encore.

Pratiquement tous les jours et/ou toutes les nuits, vous êtes pratiquement hanté par un événement difficile et émotionnellement harassant de votre passé. Dans le jargon, il est question de « stress post-traumatique ».

Il s’agit d’un problème qui peut gâcher la vie et mener vers une anxiété voire une dépression s’il n’est pas traité.

 

Émotions et attention : impacts positifs sur la mémorisation

Un autre paramètre très important dans le processus de mémorisation : l’attention. Lorsque vous êtes bien focalisé sur une chose, vous enregistrez plus facilement ce qui se passe.

Et lorsqu’un événement est fortement chargé en émotions, votre attention est optimale.

Lorsque vous vivez un événement fort, votre cerveau mobilise votre concentration, notamment à cause du danger.

Votre attention peut également être interpellée par un événement heureux qui revêt une importance particulière à vos yeux.

Dans tous les cas, plus l’attention est mobilisée, plus les souvenirs seront bien ancrés. Ici encore, il est fortement possible que vous ayez enregistré le moindre détail.

Voici une vidéo intéressante qui dévoile un lien entre mémoire et émotions :

Tout sur la mémoire : Emotions et mémorisation

Le processus de mémorisation : le circuit des souvenirs

Le processus de mémorisation correspond à la manière dont les diverses informations sont enregistrés.

Des scientifiques américains ont réalisé une expérience fascinante grâce à laquelle ils ont pu filmer la manière dont le cerveau fabrique ces souvenirs.

Le processus de mémorisation

Le processus de mémorisation : le circuit des souvenirs

Alors, comment se passe concrètement le processus de mémorisation ?

Le processus de mémorisation en vidéo

Des scientifiques américains ont réussi un véritable exploit : retranscrire en vidéo le processus de mémorisation.

Cela apporte des informations intéressantes sur la façon dont les souvenirs sont fabriqués.

Ces chercheurs se sont intéressés au cerveau d’une souris.

Ils ont suivi le parcours des informations enregistrées en faisant appel à des marqueurs fluorescents.

Concrètement, cela a été possible grâce à une souris spéciale (répondant àun modèle expérimental) dont des ARN messagers ont été marqués.

Il s’agit plus précisément d’ARNm qui codent la bêta-actine, une protéine structurale sécrétée dans les neurones et intervenant dans la création des souvenirs.

Quel est donc le processus de mémorisation ?

Grâce à un système évitant de perturber les neurones, le processus de mémorisation a pu être mis en valeur.

Les scientifiques ont procédé à une stimulation des neurones  au niveau de l’hippocampe, un organe jouant un rôle essentiel dans la création et dans la conservation des souvenirs.

Ils sont alors constaté que une genèse des ARNm dans les neurones puis leur déplacement dans des branches cellulaires (les dendrites).

Les chercheurs ont noté que ces ARNm ne sécrètent pas systématiquement la protéine. Cette dernière l’est seulement à des instants précis, à des emplacements spécifiques et à des quantités définis.

Au niveau des synapses, les dendrites d’un neurone se lient à d’autres dendrites appartenant à un autre neurone.

Leur ramification s’accentuerait lorsque les stimulations s’enchaînent. Et la bêta-actine y serait pour quelque chose.

En définitive, la formation des souvenirs implique des connexions neuronales à la fois stables et prolongées.

Tout sur la mémoire : Le processus de mémorisation

© FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Mémorisation définition : Comment se forment vos souvenirs ?

Découvrez aujourd’hui la « mémorisation définition ».

C’est une fonction du cerveau grâce à laquelle vous enregistrez des informations, que ce soit un événement ou différentes connaissances, pour les récupérer au moment voulu.

Cette activité cérébrale respecte un processus précis, divisé en trois étapes distinctes.

Mémorisation définition

Mémorisation définition : Comment se forment vos souvenirs ?

Découvrez les étapes de mémorisation de vos souvenirs…

Première étape de la mémorisation : l’encodage

En s’intéressant la mémorisation définition, il y a d’abord un premier processus : l’encodage qui correspond à l’enregistrement des données.

C’est une phase d’apprentissage durant laquelle les informations sont encodées dans le cerveau.

Cette étape exige une importante attention pour être réussie, incluant notamment un bon fonctionnement de la mémoire de travail.

La méthode utilisée pendant le recueil des informations dépend de chaque individu, elle peut être visuelle, auditive ou kinesthésique.

Cette étape de mémorisation est fortement liée aux émotions et aux sentiments du sujet.

Deuxième étape du processus de mémorisation : le stockage

La mémorisation définition inclut automatiquement une étape de stockage.

Après avoir été recueillies, les informations sont rangées dans le cerveau pour y être gravées pour un temps plus ou moins long.

Cette étape dépend grandement de la qualité de l’encodage.

Si la première phase a été réalisée sans attention, le rangement des informations peut être désordonné, rendant ainsi la récupération assez difficile au moment voulu.

Les émotions, la concentration ou encore l’attention influent positivement sur l’enregistrement.

Mémorisation définition, l’étape de récupération

La définition de la mémorisation ne se limite pas uniquement à l’enregistrement.

En effet, l’objectif (volontaire ou non) est la possibilité d’utiliser les informations à un moment donné, l’étape de récupération reste donc essentielle dans le processus.

Cette troisième phase consiste à chercher les données préalablement enregistrées dans le cerveau.

Elle peut être boostée par des méthodes mnémotechniques liées à l’encodage, permettant d’avoir des repères.

Bien que stockées dans le cerveau, certaines informations sont en effet parfois difficiles d’accès, que ce soit à cause d’un manque de concentration ou d’une maladie.

En matière de mémorisation définition, trois choses sont donc à retenir : encodage, stockage et récupération.

Tout sur la mémoire : Mémorisation définition© renjith krishnan – FreeDigitalPhotos.net

Processus de memorisation : Comment fonctionne votre mémoire ?

Le processus de memorisation implique un certain nombre d’étapes : l’encodage de l’information, le stockage puis la restitution.

Chacune de ces étapes est très importante et conduit à la suivante…

Processus de memorisation

Processus de memorisation : Comment fonctionne votre mémoire ?

Découvrez donc le processus de memorisation : comment enregistrez-vous un souvenir ?

Etape 1 du processus de mémorisation : l’encodage des informations

La première étape du processus de memorisation correspond à l’enregistrement des informations.

Ici intervient la mémoire sensorielle qui capte les informations. Mais c’est surtout la mémoire à court terme et la mémoire de travail qui sont sollicités.

C’est une phase dite d’ « apprentissage ». En cas de perturbation durant cette étape, la donnée risque d’être perdue à moins qu’elle ne soit encodée de nouveau : elle doit être répétée.

Pour que l’information soit tenue en compte, différents facteurs interviennent, en l’occurrence l’intensité des émotions du moment (mémoire émotionnelle) ainsi que les sentiments éprouvés.

Dans tous les cas, une volonté de mémoriser ainsi qu’une dose de concentration est nécessaire pour passer à l’étape suivante.

Pour booster la mémoire dès cette première étape, il est possible de faire régulièrement appel à un entraîneur cérébral.

Etape 2 du process de mémorisation : stocker l’information

A ce niveau du processus de memorisation, l’information est stockée au niveau du cerveau. Celle-ci passe donc vers la mémoire à long terme.

Toutes les données concernées sont conservées avec une possibilité d’être réactivées en cas de besoin et en fonction du contexte du moment.

Une fois de plus, la concentration et le désir de se souvenir entrent en ligne de compte. De même que les émotions et les sentiments.

Etape 3 du processus de la mémoire : la restitution de l’information

Enfin, la dernière des étapes de mémorisation consiste à rechercher puis récupérer le souvenir.

Si vous ne parvenez pas à vous rappeler, c’est le trou noir ou perte de mémoire. Pour restituer l’information, il faut faire appel à des indices ou se rappeler le contexte.

Cette restitution est défaillante chez un amnésique, un état qui peut survenir après un choc émotionnel, un traumatisme crânien ou encore à cause d’une maladie.

Pour optimiser le processus de mémorisation, sachez qu’il existe plusieurs astuces : aliment pour la mémoire, complément alimentaire comme le ginkgo biloba, gym cérébrale ou encore méditation…

Tout sur la mémoire : Processus de memorisation©  Sheelamohan – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Memorisation rapide : Conseils pour avoir une mémoire plus performante

Être capable d’une memorisation rapide, c’est très pratique. Au quotidien, à l’école ou au travail…

Sachez qu’avoir une mémoire très performante est à votre portée !

Je vous propose aujourd’hui quelques conseils pour enregistrer les informations plus vite et plus efficacement.

Memorisation rapide

Memorisation rapide : Conseils pour avoir une mémoire plus performante

Découvrez alors comment mémoriser rapidement…

Conseil n°1 pour une memorisation rapide : comprendre les informations à enregistrer

Pour une mémorisation efficace, il est indispensable de prendre le temps de comprendre les données dont il faut se souvenir.

Cette étape est indispensable quand les informations à retenir sont compliquées ou quand elles sont abondantes.

Si vous êtes soudainement victime d’un trou de mémoire et que vous n’avez pas pris la peine de comprendre, il vous sera pratiquement impossible de retrouver les informations que vous avez apprises.

Si vous avez pris le temps de comprendre, vous pourrez faire appel à la logique pour retrouver petit à petit les données si précieuses.

Conseil n°2 pour une memorisation rapide : être concentré

La memorisation rapide, c’est aussi une affaire de concentration et de calme.

L’environnement doit être paisible. Prenez soin d’éloigner toute perturbation (repas qui mijote, téléphone qui sonne, musique de fond…).

A souligner aussi que vous ne devez pas avoir l’esprit occupé ailleurs : des soucis avec votre petit(e) ami(e), un rendez-vous imminent, le repas que vous allez préparer…

Faites donc le vide dans votre tête. La méditation transcendantale peut notamment vous aider.

Vous devez être totalement investi dans votre tâche du moment, à savoir l’enregistrement d’informations importantes à vos yeux

Conseil 3 pour une memorisation rapide : pratiquer la lecture active

Cette méthode de memorisation rapide consiste à lire à toute vitesse. La lecture active sollicite la concentration, élément indispensable pour se souvenir des choses.

Pour aiguiser votre mémoire grâce à cette technique, vous devez prendre l’habitude de lire très vite. Le journal, vos leçons, vos rapports… Bref, tout ce qui peut être lu.

En plus d’enrichir vos traces mnésiques et d’accélérer votre capacité de mémorisation, vous avez l’occasion de vous cultiver et devenir plus intelligent.

Adoptez dès aujourd’hui mes conseils pour la memorisation rapide et enregistrez plus facilement les informations qui vous tiennent à cœur !

Tout sur la mémoire : Memorisation rapide© Marin – FreeDigitalPhotos.net

Un exercice de mémorisation très efficace : le mind-mapping

Pratiquez-vous l’exercice memorisation pour mieux vous rappeler les choses importantes ?

Je vais de nouveau vous parler de cette méthode qui me tient à cœur : le mind-mapping.

Avec les cartes heuristiques, j’organise mes idées et mes pensées. Et je peux dire sans me vanter que grâce à ces dessins, j’ai une excellente mémoire.

exercice memorisation

Un exercice de mémorisation très efficace : le mind-mapping

Découvrez un exercice de memorisation dont vous ne pourrez plus vous passer…

L’utilité de l’exercice de memorisation

Même sans exercice de memorisation, l’être humain mémorise : il s’agit d’une capacité innée.

Et pourtant, les trous de mémoire, ça arrive à tout le monde. Certains ont même fait l’expérience de l’ictus amnésique.

Combien de fois avez-vous finalement oublié quelque chose que vous avez pourtant appris par cœur ?

Ça ne veut pourtant pas dire que vous souffrez de troubles mnésiques et que mémoire est défectueuse.

C’est juste que vous ne connaissiez pas encore la technique pour booster vos capacités mémorielles.

Pratiquer l’exercice de mémorisation dans la vie de tous les jours à travers le mind-mapping

Les exercices de mémorisation sont très importants au quotidien : en famille ou au travail. Avoir une bonne mémoire est indispensable pour bien organiser la vie.

Si vous avez du mal à retenir des informations plus ou moins importante, le mind-mapping est fait pour vous.

Cet exercice de memorisation à la fois ludique et pratique est à la portée de tous. Comme moi, vous pouvez l’adopter sans problème.

Le principe de mémorisation du mind-mapping

Je vous explique le principe de cet exercice de mémorisation : solliciter à la fois la logique et l’imagination.

Ces deux facultés relèvent respectivement du cerveau gauche et du cerveau droit. Avec les cartes heuristiques, les réflexions et les pensées sont traduites en images.

Vous partez d’une idée principale (la question que vous vous posez ou le problème que vous souhaitez résoudre par exemple) que vous développez au fil de vos inspirations.

Appliquez maintenant le mind-mapping, exercice de mémorisation par excellence

Dessiner des cartes heuristiques est un exercice memorisation facile.

Ecrivez votre idée principale au centre d’une feuille blanche. Au fur et à mesure que des nouvelles idées vous viennent, créez des ramifications et des sous-ramifications.

Utilisez des couleurs et des petites images rigolotes pour que l’exercice de mémorisation puisse être encore plus efficace.

Tout sur la mémoire : exercice memorisation

© Keattikorn – FreeDigitalPhotos

Recherches Populaires:

Apprendre à mémoriser efficacement avec l’hypnose

Vous êtes souvent sujet aux oublis et aux trous de mémoire ? Vous devez apprendre a memoriser avec la bonne méthode.

Après les cartes heuristiques, la gym cérébrale et le test mnémotechnique, je vous recommande l’hypnose.

Cette technique, qui n’a rien de mystique, vous aide à vous rappeler un maximum de souvenirs sans avoir à fournir d’efforts particuliers.

apprendre a memoriser

Apprendre à mémoriser efficacement avec l’hypnose

Maintenant, je vais vous expliquer comment ça se passe…

Comprendre l’enregistrement des souvenirs par le cerveau pour mieux apprendre à mémoriser

Pour mieux mémoriser, les émotions entrent en jeu : le cerveau enregistre et restitue plus facilement les informations quand les sentiments interviennent.

Par exemple, si je vous demande ce que vous avez mangé lundi dernier, vous aurez besoin de réfléchir pour vous en rappeler.

Pourtant, si je vous demande ce que vous avez mangé le jour de votre premier rendez-vous avec votre amoureux, vous retrouverez ces informations sans difficulté.

Compte tenu de cet aspect de la mémorisation, l’hypnose constitue une excellente méthode pour stimuler la mémoire.

En effet, l’hypnose agit directement sur les émotions et les sentiments enfouis, relégués par le subconscient dans un coin du cerveau.

Comment apprendre a memoriser avec l’hypnose ?

Pour apprendre a memoriser avec l’hypnose, il faut d’abord vous détendre complètement. Une séance peut se passer avec l’assistance d’un hypnothérapeute.

Il est également possible de pratiquer l’autohypnose.

Dans les deux cas, vous devez atteindre la transe hypnotique, un état durant lequel vous êtes totalement concentré. C’est à ce moment que vous puisez des souvenirs au plus profond de votre cerveau.

A noter que vous restez maître de vous : personne ne prend le contrôle de votre esprit sinon vous-même !

Mémoriser durablement grâce à l’hypnose

En pratiquant l’hypnose, vous améliorez durablement vos capacités mémorielles.

Au fil des séances, vous renforcez vos capacités de concentration et êtes à même de vous rappeler les événements de votre vie.

Grâce à cet exercice de mémorisation, votre mémoire devient un outil performant, pour un meilleur confort de vie.

Adoptez dès maintenant l’hypnose pour apprendre a memoriser

N’attendez pas d’être victime de trous de mémoire pour apprendre à mémoriser avec l’hypnose.

Dès maintenant, entretenez votre mémoire au quotidien et donnez-vous les moyens de réussir dans tous les domaines de la vie.

Maintenant à vous de jouer ! Avec l’hypnose, apprendre a memoriser est d’une facilité déconcertante…

Tout sur la mémoire : apprendre a memoriser

© Stuart Miles – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: