La mémoire sémantique : la mémoire qui stocke le savoir

La mémoire sémantique, c’est tout simplement la mémoire des connaissances. Les données qui y sont stockées, vous vous en rappelez toute votre vie.

Cette mémoire résiste bien aux maladies dégénératives comme Alzheimer et les informations enregistrées restent accessibles même des années après leur acquisition.

La mémoire sémantique

La mémoire sémantique : la mémoire qui stocke le savoir

Zoom sur la mémoire sémantique…

La mémoire sémantique : une composante de la mémoire à long terme

La mémoire sémantique est une composante de la mémoire à long terme. Les informations enregistrées restent accessibles pendant très longtemps, voire pour toute la vie.

Elle est donc opposée à la mémoire à court terme qui stocke les informations durant un très court laps de temps (de l’ordre de quelques fractions de seconde).

Il est possible de faire la distinction entre deux systèmes de mémoire à long terme. D’un côté, il y a la mémoire implicite ou non déclarative. D’un autre, on retrouve la mémoire explicite ou déclarative.

C’est dans cette seconde catégorie que se classe la mémoire sémantique.

Mieux comprendre la mémoire sémantique

La mémoire sémantique englobe toutes les connaissances emmagasinées au fil du temps. Il peut s’agir de savoir-faire pratique ou de connaissances théoriques.

De nombreux domaines sont concernés : le langage, le calcul, l’orthographe, le vocabulaire, des recettes, la lecture des montres, le code de la route, les jours de la semaine et bien d’autres encore.

Ces connaissances sont présentes dans le cerveau, il n’est pas nécessaire de faire de gros efforts pour y accéder.

En tout cas, ce sont des données indispensables pour affronter le quotidien en toute sérénité. Elles permettent d’automatiser les diverses activités de la vie de tous les jours.

Il convient de souligner que la mémoire sémantique implique une mémoire collective grâce à laquelle tout un chacun sait comment se comporter au niveau social.

Tout sur la mémoire : La mémoire sémantique

© FreeDigitalPhotos.net

Mémoire biographique : Votre histoire

La mémoire biographique est cette mémoire où sont consignées toutes les informations inhérentes à votre histoire.

On y retrouve non seulement vos souvenirs personnels mais également la culture générale qui a forgé votre identité en tant qu’individu.

Mémoire biographique

Mémoire biographique : Votre histoire

Zoom sur la mémoire biographique…

La mémoire biographique

Aussi appelée mémoire autobiographique, cette mémoire à long terme englobe tous les événements que vous vivez, au jour le jour.

Ces souvenirs sont associés à un contexte : une date, un endroit, une émotion.

Cette mémoire vous permet de vous rappeler des images mais pas uniquement. Les 5 sens sont sollicités pour la création d’une base de données complète.

Celui-ci est aussi constitué de bruit, d’odeur, de goût, de texture… Toute une ambiance entoure chaque souvenir : c’est un scénario complet qui est gardé en mémoire.

Toutes ces informations, vous pouvez vous en rappeler spontanément ou après avoir été confronté à un déclencheur émanant de la mémoire sensorielle.

Sans cette mémoire, vous seriez totalement déboussolé. Vous ne saurez tout simplement pas qui vous êtes et vous ignorerez également où vous allez

Mémoire biographique et identité

La mémoire biographique est donc essentielle. Au-delà des souvenirs qui sont enregistrés au fil du temps, elle permet à chacun de se connaître et de se reconnaître, de se forger une identité.

En plus des expériences « privées », il y a également les connaissances générales, notamment votre histoire, votre pays, votre famille, vos valeurs, vos principes sans oublier vos envies et vos ambitions.

Vous savez naturellement d’où vous venez et ce que vous voulez dans la vie.

Chaque élément enregistré depuis la petite enfance a un impact sur votre personnalité et se révèle indispensable pour votre intégration sociale.

Et la mémoire biographique ne cesse de s’enrichir à chaque seconde qui passe, à moins qu’une pathologie comme Alzheimer vienne bouleverser le processus naturel.

Tout sur la mémoire : mémoire biographique

© FreeDigitalPhotos.net

Mémoire sémantique définition d’une aptitude à stocker les connaissances

Mon article d’aujourd’hui va approfondir la mémoire sémantique définition d’une aptitude indispensable au quotidien.

C’est grâce à cette capacité qu’un individu est capable de maîtriser une langue. Elle joue aussi un rôle central dans la communication.

Mémoire sémantique définition

Mémoire sémantique définition d’une aptitude à stocker les connaissances

En quoi la mémoire sémantique est-elle véritablement importante ?

Mémoire sémantique définition

C’est grâce à la mémoire sémantique que vous vous souvenez du sens d’un mot, indépendamment d’un quelconque contexte.

Par exemple, elle vous permet de savoir que le mot « ordinateur » renvoie à un équipement informatique qui traite automatiquement les données. Et vous pouvez même visualiser la machine en question.

Elle est différente de la mémoire épisodique qui associe un mot au contexte spatio-temporel dans lequel le cerveau l’a acquis.

Comment fonctionne la mémoire sémantique ?

Cette mémoire s’enrichit grâce à la mémoire lexicale et vice-versa.

Cette dernière est constituée par les innombrables mots stockés au cours de votre vie. Elle forme ainsi une sorte de répertoire de tous les mots que vous connaissez.

En permettant la mémorisation et la compréhension des sens des mots, cette mémoire est aussi une mémoire des connaissances.

Chaque sens est classé dans une catégorie générale et ainsi de suite : le mot « fille », par exemple, fait partie de la catégorie d’ « être humain » faisant lui-même partie de la catégorie « être vivant ».

Pour activer la compréhension, la mémoire sémantique relie le sens d’un mot à un celui d’un autre auquel il se rapporte.

Dysfonctionnement de la mémoire sémantique

La mémoire sémantique est rarement affectée par un dysfonctionnement.

Néanmoins, certaines études rapportent que la maladie d’Alzheimer peut influer négativement sur sa performance.

L’individu atteint de cette maladie est parfois incapable de mettre un mot en relation avec un autre. Ce qui affecte sa compréhension.

En tant que mémoire stockant des connaissances, la mémoire sémantique est en partie garante de la faculté d’apprentissage d’un individu.

Tout sur la mémoire : Mémoire sémantique définition© ddpavumba – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Demence semantique ou quand on perd sa culture générale

La demence semantique touche la mémoire sémantique qui concerne les connaissances générales.

La vie quotidienne devient inévitablement plus compliquée.

Demence semantique

Demence semantique ou quand on perd sa culture générale

Qu’est-ce que la demence semantique ? Quels sont ses causes ? Ses conséquences sur le quotidien du patient ?

Demence semantique, définition

La démence sémantique est un trouble isolé qui se manifeste par une atteinte des connaissances sémantiques.

Pour leur part, la mémoire épisodique et la mémoire autobiographique restent intactes. En tout cas, en ce qui concerne les événements récents.

Du point de vue physiologique, cette affection serait causée par un problème au niveau du lobe temporal.

De façon générale, les signes de ce trouble se constatent au niveau verbal bien qu’il ne s’agisse aucunement d’un problème du langage.

De son côté, le sujet préserve une vie quotidienne « confortable », du moins au début.

Il se fait parfaitement comprendre lorsqu’il parle. Par contre, il éprouve des difficultés à comprendre les mots lorsqu’ils sont isolés.

De ce fait, lire devient une activité ardue.

Demence semantique : les manifestations des troubles dans les détails

Aussi appelée dégénérescence sémantique, la démence sémantique est plutôt déroutante pour celui ou celle qui en souffre.

Il devient de plus en plus difficile de reconnaître des objets, des aliments, des mots, des lieux ou des personnes. Certaines choses deviennent totalement inconnues.

Pendant les premiers temps, le patient préserve sa capacité à assumer le quotidien sans aide. Ce n’est que bien plus tard que survient la démence à proprement parler.

A souligner que les choses les plus régulièrement vues et utilisées sont mieux conservées dans la mémoire.

Diagnostic d’une démence sémantique

Voici un résumé des symptômes facilitant le diagnostic d’une démence sémantique :

  • Manque du mot ;
  • Problèmes de compréhension de termes isolés ;
  • Perte de certaines connaissances générales ;
  • Oubli du nom de choses communes (objets, prénoms, lieux…) ;
  • Plaintes mnésiques.

Pour appliquer le bon traitement à un cas de demence mnesique, les praticiens s’assurent qu’il ne s’agit pas d’un autre trouble touchant également la mémoire comme Alzheimer.

Tout sur la mémoire : Demence semantique© Natara – FreeDigitalPhotos.net

Demence semantique

Recherches Populaires:

Memoire lexicale : comment enregistrez-vous les mots ?

Memoire lexicale ? C’est tout simplement la mémoire qui stocke les mots.

C’est aussi grâce à elle que vous pouvez créer des phrases pertinentes. Vous la sollicitez chaque fois que vous parlez, que vous écrivez…

Memoire lexicale

Memoire lexicale : comment enregistrez-vous les mots ?

Découvrons ensemble la memoire lexicale et ses subtilités…

Qu’est-ce qu’une memoire lexicale ?

Vous utilisez cette memoire lexicale pour vous souvenir des mots et de leur forme : elle entre en jeu quand vous en prononcez un.

Elle vous permet aussi d’associer une idée à un terme spécifique.

Et lorsque vous voyez un chat et que vous désirez le nommer, vous utilisez votre mémoire sémantique, celle qui emmagasine votre connaissance générale.

En discutant avec quelqu’un ou durant un débat, les mots vous manquent soudainement… C’est le trou noir !

C’est votre mémoire verbale qui est en cause.

Pourquoi et comment avoir une bonne memoire lexicale ?

Pour ne pas devenir un adepte du « euh…euh… » lorsque vous discutez, vous devez entretenir votre mémoire lexicale.

Alors, vous éprouvez une certaine difficulté à trouver le mot juste? Vous l’avez pourtant sur le bout de la langue…

Voici quelques astuces pour ne plus être confronté à ce genre de situation :

  • Prenez l’habitude de lire le dictionnaire ;
  • Mémorisez tous les deux jours un mot du dictionnaire et apprenez à l’utiliser dans le bon contexte ;
  • Jouez régulièrement à des jeux de mots (scrabble, mots croisés, mots fléchés…) aussi souvent que possible pour secouer le trésor de vocabulaires que contient votre mémoire sémantique ;

La mémoire et l’apprentissage

Pour pouvoir assimiler de nouvelles compétences et vous en souvenir, vous devez utiliser judicieusement votre memoire lexicale.

Sachez qu’il ne suffit pas d’être « plutôt » intelligent pour apprendre de nouvelles choses, encore faut-il avoir de bonnes capacités mnésiques.

Pour cette raison, la mémoire s’entretient dès l’enfance pour pouvoir emmagasiner le maximum de connaissances et de compétences.

Votre memoire lexicale joue ainsi un rôle central dans votre existence, sollicitez-la au quotidien pour éviter que les mots ne viennent à vous manquer.

Tout sur la mémoire : Memoire lexicale© Sippakorn – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

La mémoire sémantique, cette mémoire qui peut vous rendre plus intelligent(e) !

La memoire semantique est une composante de la mémoire à long terme.

Différente de la mémoire eidétique qui nécessite une certaine concentration, elle est plutôt comparable à la mémoire procédurale qui se développe de façon inconsciente.

C’est là que sont stockées toutes vos connaissances du monde, de l’univers qui vous entoure.

memoire semantique

La mémoire sémantique ou mémoire intelligente

Découvrons ensemble les secrets de la mémoire sémantique…

Définition de la memoire semantique

La memoire semantique concerne les connaissances permanentes. Une fois qu’elles sont acquises, elles restent (en théorie) gravées dans le cerveau.

C’est grâce à cette mémoire que vous vous rappelez (sans avoir à réfléchir) les jours de la semaine et les mois de l’année et que vous connaissez tel mot ou tel nom.

Elle vous aide aussi à reconnaître les couleurs et les odeurs et à appliquer les règles de politesse.

C’est cette partie de votre mémoire que vous sollicitez lorsqu’on vous demande le nom du président américain actuel ou la capitale de l’Italie…

Bien que considérée comme « définitive », elle peut être altérée lorsque le lobe frontal et temporal est abîmé.

L’organisation de la mémoire sémantique

Utiliser la mémoire sémantique implique nécessairement l’utilisation de votre intelligence.

Plus vous apprenez, plus vos capacités mémorielles s’accroissent : une personne cultivée possède une mémoire sémantique plus performante.

Dans tous les cas, les connaissances doivent être organisées. Vos neurones interviennent alors : n’hésitez pas à faire de la gymnastique cérébrale pour aiguiser vos aptitudes mnésiques.

Sachez que votre mémoire sémantique s’imprègne mieux d’une information lorsque vous êtes concentré.

Memoire semantique et culture générale

C’est grâce à la mémoire semantique que vous pouvez acquérir des connaissances générales.

Pour développer cette capacité mnémonique, lisez, regardez des documentaires culturels et surtout, soyez curieux !

Ces personnes qui brillent aux émissions telles que Questions pour un Champion et aux jeux comme Trivial Pursuit possèdent une memoire semantique au dessus de la moyenne.

En faites-vous partie ?

Tout sur la mémoire : la memoire semantique

© Thanamat – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: