Avoir une mémoire photographique : 2 exercices à adopter

Dans un article précédent, je vous disais que pour avoir une mémoire photographique, il faut beaucoup beaucoup d’entraînement.

Aujourd’hui, je partage alors avec vous deux types d’exercice à réaliser le plus souvent possible pour améliorer vos capacités de mémorisation.

Avoir une mémoire photographique

Avoir une mémoire photographique : 2 exercices à adopter

Alors, comment avoir une mémoire photographique (ou du moins s’en rapprocher) ?

Avoir une mémoire photographique : observer et « photographier »

Le premier exercice pour avoir une mémoire photographique consiste à observer minutieusement un lieu ou une scène et essayer de se souvenir du moindre détail.

Pour vérifier vos performances, vous prenez une photo de ce que vous observez.

Donnez-vous un certain délai pour tout enregistrer : 5 à 10 minutes au maximum.

Une fois le temps écoulé, vous pouvez vous éloigner du lieu ou de la scène. Au calme, essayez de listez tout ce dont vous vous rappelez.

Ensuite, comparez avec la photo que vous avez prise précédemment. Ici, vous devez analyser vos erreurs.

Quels sont les détails qui vous ont échappé ? Pourquoi pensez-vous les avoir oublié ?

Lorsque vous vous entraînerez une prochaine fois, vous ferez attention à ne pas faire la même erreur.

Comment avoir une mémoire photographique : toujours observer

Pour avoir une mémoire photographique, l’observation et l’enregistrement des détails doivent devenir des habitudes, une seconde nature.

Quand vous êtes entouré de personnes (dans le train, au restaurant, au cours d’une soirée), prenez l’habitude de regarder autour de vous.

Observez tout le monde : leurs cheveux, leur façon de s’habiller, la couleur des yeux, les chaussures, les hommes, les femmes, les bijoux, les accessoires.

Faites un inventaire mental de toutes les caractéristiques possibles et imaginables.

Faites aussi en sorte de faire le compte des personnes présentes, de celles qui sont parties, celles qui viennent d’arriver.

Essayez de détecter vos lacunes pour vous améliorer constamment. Entraînez-vous donc sans relâche pour une mémoire toujours plus performante.

Tout sur la mémoire : avoir une mémoire photographique

© FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Comment avoir une mémoire photographique : un vrai défi

Nombreux se demandent comment avoir une mémoire photographique et être capable de mémoriser toutes les choses qu’ils ont pu voir.

Il s’agit d’un véritable défi que tout le monde peut relever. Mais il va falloir beaucoup de travail pour y parvenir.

Comment avoir une mémoire photographique

Comment avoir une mémoire photographique : un vrai défi

Alors, comment avoir une mémoire photographique ?

La mémoire photographique : rappels

Pour rappel, la mémoire photographique désigne l’aptitude à se souvenir d’un nombre incroyable de détails.

Une personne dotée d’une telle faculté est capable de se rappeler de pratiquement toutes les choses qu’il a vues.

Que ce soit des couleurs, des formes, des visages, des objets ou encore des lieux : rien ne lui échappe.

Certains pensent qu’il s’agit d’un don, dont on hérite à la naissance. D’autres pensent qu’à force d’entraînement, on peut avoir une mémoire eidétique.

Ces deux hypothèses sont vraies. D’un côté, il y a des personnes qui naissent avec une super-mémoire.

D’un autre, il y a celle qui s’entraînent avec acharnement et, avec les années, ont optimisé leur mémoire.

Comment avoir une mémoire photographique ?

Vous voulez savoir comment avoir une mémoire photographique (et s’il est possible de l’obtenir) ?

Eh bien, il est possible de vous entraîner et d’avoir une mémoire qui se rapproche de de la mémoire eidétique.

Néanmoins, cela ne se fera pas du jour au lendemain. Vous allez devoir travailler dur et fournir un maximum d’efforts.

On pourrait même dire que c’est le défi de toute une vie.

Vous devez alors consacrer plusieurs heures d’entraînement par semaine (voire par jour si c’est possible).

En pratique, vous vous exercez à enregistrer les détails d’une photo ou d’un endroit puis vérifiez, chaque fois votre évolution.

D’ailleurs, faites-en une habitude : lorsque vous entrez quelque part, observez et notez chaque détail.

Vous pouvez également chercher des exercices sur Internet : entraînez-vous sans relâche !

Tout sur la mémoire : Comment avoir une mémoire photographique

© Pixomar – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Memoire photographique : comment ça fonctionne ?

La memoire photographique est bien mystérieuse.

Elle permet d’enregistrer des images, des sons, des endroits ou encore des événements dans les moindres détails.

Ce type de mémoire serait particulièrement développé chez les surdoués et les autistes.

 

Memoire photographique

Memoire photographique : comment ça fonctionne ?

Comment fonctionne la memoire photographique ? Est-il possible de l’acquérir et la développer en s’entraînant ?

Memoire photographique, l’appareil photo du cerveau

La memoire photographique fait intervenir le subconscient. Le stockage des données se fait de façon inconsciente mais très efficace.

Les images captées par les yeux sont immédiatement renvoyées au cerveau, qui se charge alors de l’enregistrement des informations.

L’étape de mémorisation se fait en seulement 30 secondes, pour permettre ensuite une reproduction parfaite des données. Aussi appelée mémoire eidétique, ce type de mémoire fonctionne tel un appareil photo.

Une scène de rue, une page de cahier, un tableau ou encore un plan de ville… tous les détails sont mémorisés avec précision une fois les images envoyées vers le cerveau.

Memoire photographique, l’apanage des surdoués ?

La memoire photographique ou mémoire absolue appartient à la catégorie des hypermnésies ou super mémoire.

La quantité d’informations enregistrées et la rapidité de la mémorisation sortent de l’ordinaire.

Certains experts affirment qu’il s’agit d’un don rare, tandis que d’autres disent que cette capacité s’acquiert.

Il existe aussi une hypothèse qui avance que chez les détenteurs d’une telle mémoire, le traitement des informations ne suit pas un circuit normal et implique d’autres zones du cerveau.

Concrètement, les informations passeraient très rapidement de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme.

Est-il possible de booster sa memoire photographique ?

D’après les découvertes de certains scientifiques, la mémoire photographique est beaucoup plus développée chez les chimpanzés que chez les humains.

Toute personne a cependant la possibilité de booster  ses performances mnésiques à travers des exercices réguliers.

La pratique d’activités stimulantes comme les mots croisés, le sudoku ou encore le puzzle  est vivement conseillée.

Il faut aussi avoir l’habitude d’observer les choses et de les reproduire. La méditation pleine conscience favorise aussi le développement de la memoire photographique.

Tout sur la mémoire : Memoire photographique

© Idea Go – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Memoire absolue : le mystère de la super mémoire

La memoire absolue, tout le monde voudrait en avoir une !

Avec une telle capacité, apprendre les leçons devient un jeu d’enfant. Retenir toutes les informations importantes serait si facile…

Memoire absolue

Memoire absolue : le mystère de la super mémoire

Avoir une memoire absolue, c’est pouvoir se rappeler de tout et de n’importe quoi et pour longtemps !

La mémoire absolue

La memoire absolue, c’est tout simplement une super mémoire. On parle aussi d’hypermnésie.

Une personne dotée d’une telle aptitude se rappelle de tout ce qui se passe dans sa vie.

Elle se souvient des événements dans les moindres détails. Et elle est capable de retenir des longues listes ainsi que des choses inimaginables.

Il peut s’agir d’images, de sons ou encore d’odeurs et de goûts…

Chez un individu qui possède une mémoire eidétique ou mémoire photographique, il lui suffit de voir quelque chose pour s’en rappeler toute sa vie.

Et la rétention des informations ne se fait pas sur une durée limitée. Une fois qu’elles ont été enregistrées, elles restent dans leurs souvenirs durant des années et des années.

Une question se pose alors : mais comment font ces individus pour avoir une mémoire si prodigieuse.

Quelques exemples de memoire absolue

Découvrez maintenant quelques personnalités qui possèdent cette memoire absolue et qui n’ont pas manqué d’épater leur entourage :

  • Mozart, le célèbre compositeur aurait réussi à retranscrire sans faute et de mémoire le Miserere de Gregorio Allegri après l’avoir entendu une seule fois à la Chapelle Sixtine.
  • Akira Haraguchi est un Japonais qui semble avoir un penchant pour les chiffres. Il a réussi à citer de mémoire les 100 000 décimales qui débutent le fameux pi que vous connaissez probablement sous la forme 3,14.
  • Le britannique Stephen Wiltshire peut dessiner dans les moindres détails le plan d’une cité juste en survolant cette dernière en hélicoptère durant quelques minutes.

La memoire absolue est une véritable énigme et le mystère est plus grand encore lorsqu’on sait que les personnes qui la possèdent n’ont pas forcément un QI élevé

Tout sur la mémoire : Memoire absolue© hyena reality – FreeDigitalPhotos.net

Test mémoire photographique : testez votre capacité à enregistrer des images

Après le test mémoire eidétique, je vous propose le test mémoire photographique.

Cette fois-ci, je vous invite à connaître votre capacité à mémoriser des images dans un court laps de temps.

Cet exercice vous prendra moins de trois minutes.

Test mémoire photographique

Test mémoire photographique : testez votre capacité à enregistrer des images

Grâce aux tests de mémoire photographique, vous avez une petite idée de votre capacité à mémoriser des images

La mémoire photographique ou la capacité d’enregistrer les images

Avant de passer au test, je vous rappelle ce qu’est la mémoire photographique.

Elle fait référence aux facultés d’une personne à se souvenir de plusieurs images dans les moindres détails, en quelques secondes seulement.

Comme si la scène était toujours sous ses yeux, un individu doté de cette capacité peut la reproduire sans difficulté, sans omettre le moindre détail.

Son étendue peut toutefois dépendre de facteurs externes, comme la fréquence et la durée de l’exposition et la capacité d’observation visuelle.

Elle peut être évaluée grâce à un test mémoire photographique simple.

Des tests de mémoire photographique faciles

Il existe différentes manières de tester sa mémoire photographique. Généralement, il s’agit d’observer plusieurs images.

Un premier test de la mémoire photographique consiste à regarder 50 images différentes pendant une minute.

10 autres images sont ensuite présentées et il faut savoir si celles-ci ont fait partie ou non de la série précédente.

Toujours partant de plusieurs images, un autre test mémoire photographique propose de mémoriser des dessins fixés sur un tableau ainsi que leur position.

Étant donné la difficulté, l’observation peut se faire pendant 3 minutes.

Les emplacements de quelques images sont ensuite interchangés et l’exercice consiste à les identifier puis les replacer correctement.

Si vous faites chaque fois un sans faute, vous avez réussi le test mémoire photographique !

Tout sur la mémoire : Test mémoire photographique© suphakit73 – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

La mémoire eidétique, comment la développer ?

Connaissez-vous la mémoire eidétique ? Appelée aussi mémoire photographique, c’est la capacité de se rappeler d’images, de sons, d’événements, d’endroits dans les moindres détails.

La mémoire fonctionne alors comme un appareil photo : toutes les images vues sont automatiquement enregistrées.

À force d’exercices et de persévérance, cette aptitude peut être développée…

mémoire eidétique

La mémoire eidétique, comment la développer ?

Comment alors acquérir la mémoire eidétique ?

Mémoire eidétique : innée ou acquise ?

Pour certains, la mémoire photographique est un mythe. Pour d’autres, c’est un savoir-faire à la portée de tous. Qu’en est-il ?

Malheureusement, tout le monde ne naît pas avec une telle mémoire. Ce don est réservé à quelques personnes seulement.

Par contre, chacun peut booster cette capacité et avoir une mémoire très performante en adoptant des procédés mnémoniques.

Techniques pour améliorer la mémoire eidétique

La mémoire eidétique a besoin d’être entretenue. Voici quelques techniques simples qui vous permettent d’aiguiser vos capacités mnémoniques :

  • Avant tout, soyez persuadé que votre mémoire est bonne est qu’elle peut se développer ;
  • Faites régulièrement de la gymnastique cérébrale à travers des activités stimulantes comme le puzzle, le sudoku, l’apprentissage d’une langue étrangère ou d’un instrument de musique ;
  • Bannissez toutes les sources de stress : les émotions négatives réduisent la capacité de mémoriser du cerveau ;
  • Cultivez votre sens de l’observation : prenez l’habitude de vous rappeler les noms de personnes nouvellement rencontrées ou d’observer des photos et faire en sorte d’en retenir les détails ;
  • Ne vous laissez plus distraire et concentrez-vous sur les événements importants de votre vie pour mieux vous en rappeler plus tard ;
  • Apprenez à structurer les informations dont vous devez vous rappeler : classez par exemple les produits de la même catégorie dans votre liste de courses (vous pouvez utiliser les cartes heuristiques pour cela) ;
  • Pratiquez la méditation comme la pleine conscience pour stimuler la capacité de se concentrer et de se remémorer.

S’exercer pour avoir une mémoire eidétique

Pour développer une mémoire photographique (ou s’en rapprocher), s’entraîner est donc un must.

Appliquez les astuces précédemment et vous pourrez retenir plus facilement les informations qui vous tiennent à cœur et celles qui sont indispensables.

Grâce à la pratique d’exercices de mémoire eidétique et en faisant preuve de persévérance, vous pourrez mémoriser une quantité impressionnante d’informations. Soyez-en assuré !

tout sur la mémoire : mémoire eidétique

© Victor Habbick – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: