Ictus transitoire : Perte temporaire de mémoire

Un ictus transitoire est tout simplement une amnésie passagère qui n’implique généralement aucune conséquence néfaste si ce n’est une désorientation du sujet.

Durant la « crise », ce dernier perd ses repères et semble désorienté. Tout revient notamment assez vite à la normale.

Ictus transitoire

Ictus transitoire : Perte temporaire de mémoire

Qu’est-ce qu’un ictus transitoire et quelles sont ses conséquences ?

Ictus transitoire définition

Un ictus transitoire est une perte de mémoire qui survient subitement et qui peut durer quelques heures. La crise se termine aussi soudainement qu’elle est survenue.

La personne atteinte oublie tout au fur et à mesure que les événements se produisent. Dans le jargon, il est question d’ « amnésie antérograde » ou d’ « amnésie de fixation ».

Il faut souligner que l’amnésie est globale, ce qui implique qu’elle touche pratiquement tous les aspects de la mémoire (mémoire visuelle, mémoire verbale, mémoire motrice) et altère aussi l’orientation dans l’espace et dans le temps.

A noter toutefois que la mémoire des faits anciens est plutôt bonne.

Ictus amnésique, les symptômes

Le patient souffrant d’un ictus mnésique est incapable de fixer de nouvelles données.

Désorienté, il pose sans cesse les mêmes questions même si l’entourage y a répondu de nombreuses fois déjà.

Le sujet est plutôt perplexe et légèrement anxieux. Il se demande ce qui se passe, où il se trouve, quel jour on est.

Globalement, il affiche un comportement normal. D’ailleurs, un examen neurologique était effectué, celui-ci serait normal.

Perte transitoire de mémoire : retour à la normale

En moins de 24 heures après un ictus transitoire, la situation revient à la normale. Le sujet récupère petit à petit mais ne se rappelle généralement plus rien de ce qui s’est produit.

Généralement, un tel épisode reste isolé et ne se répète plus. Et il n’y a pas de séquelle à déplorer.

Enfin, il faut souligner que l’ictus transitoire n’exige pas de traitement particulier. Il est juste nécessaire que l’entourage explique la situation au patient, notamment après que l’orage soit passé.

Tout sur la mémoire : Ictus transitoire© FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Ictus amnésique idiopathique : ce qui se passe au niveau du cerveau

Un ictus amnésique idiopathique est une trouble de la mémoire qui apparaît de façon subite.

Ce problème qui peut toucher des personnes en parfaite santé concerne surtout les plus de 50 ans.

Ictus amnésique idiopathique

Ictus amnésique idiopathique : ce qui se passe au niveau du cerveau

Mais qu’est-ce qui se passe donc au niveau du cerveau durant un épisode d’ictus amnésique idiopathique ?

Ictus amnésique définition

Pour rappel un ictus amnésique idiopathique se manifeste par une désorientation soudaine du sujet touché.

Celui-ci a totalement perdu la notion d’espace et de temps. Il ignore où il se trouve et ne se rappelle plus de l’époque où il se trouve.

En même temps, il ne parvient à rien enregistrer. Il oublie tout ce qui se dit et se passe autour de lui au fur et à mesure.

Du point de vue scientifique, la mémoire de travail ne fonctionne pas normalement. D’où l’impossible de stocker des nouvelles informations.

Parfois, la mémoire à long terme peut être touchée mais l’atteinte est minime. La mémoire procédurale est généralement intacte.

Ce phénomène assez surprenant ne dure pas très longtemps. Dans les cas les plus légers, tout redevient normal en quelques minutes.

D’autres fois, il faut attendre quelques heures. Le retour à la normale s’effectue de façon progressive.

Ictus amnésique et bouleversement au niveau du cerveau

Les théories sont nombreuses en ce qui concerne causes de l’ictus amnésiques.

Les spécialistes avancent notamment des problèmes vasculaires, une mauvaise oxygénation du cerveau, les effets secondaires d’un médicament ou encore une épilepsie partielle.

Si l’on s’intéresse à ce qui se passe dans le cerveau, ce serait au niveau de l’hippocampe que ça se passe.

Un dysfonctionnement sévère se produit à ce niveau mais celui-ci est réversible. Il serait même possible qu’une région limbique plus large soit concernée.

Dans tous les cas, la nature de ce dérèglement demeure inconnue à ce jour et l’ictus amnésique idiopathique reste un trouble bénin.

Tout sur la mémoire : Ictus amnésique idiopathique© renjith krishnan – FreeDigitalPhotos.net

Comment se comporter face à une personne qui souffre de l ictus amnésique

L ictus amnésique est un trouble de mémoire qui peut arriver à tout le monde à partir de 50 ans.

Il se manifeste par des « trous noirs » de durées différentes, lors desquels la victime est plongée dans l’oubli.

Bien que sans séquelle, cette perte de mémoire temporaire peut constituer une gêne pour l’entourage.

l ictus amnésique

Comment se comporter face à une personne qui souffre de l ictus amnésique

Ainsi, comment se comporter face à une personne sujette à l ictus amnésique ?

Les symptômes de l’ictus amnésique

Lors d’un ictus mnésique, la victime est entraînée dans un véritable trou noir.

Elle ne se rappelle plus du lieu où elle se trouve, pourquoi elle y est, ou encore la date du jour.

Le sujet perd aussi la capacité à retenir les informations, pendant une durée pouvant aller de quelques minutes à plusieurs heures.

La mémoire à court terme est le plus concernée par ce trouble. Pour leur part, les fonctions procédurales continuent de fonctionner normalement.

Comment vivre avec l ictus amnésique ?

La personne qui a souffert de l ictus amnésique ne s’en rappellera même pas, par contre l’entourage en subit les conséquences.

Afin de faire face à ces absences cognitives à court terme, la patience, la compréhension et la surveillance sont indispensables.

En effet, inutile de paniquer étant donné qu’il s’agit d’un trouble temporaire. De son côté, la victime vit comme si de rien n’était.

Il ne faut pas donc agir comme si elle était devenir folle parce qu’elle ne cesse de poser des questions…

Toutefois, il faut la surveiller de près durant cette période de confusion.

Ictus mnésique traitement

Jusqu’ici, les scientifiques n’ont pas encore trouvé de traitement spécifique à l ictus amnésique.

Ce trouble de mémoire à court terme n’engendre d’ailleurs aucune séquelle. Après la « crise », tout redevient normal.

L’essentiel est d’accompagner le sujet atteint de l ictus amnésique pendant tout le temps que dure l’absence.

Tout sur la mémoire : l ictus amnésique© hyena reality – FreeDigitalPhotos.net

Ictus mnésique : Lorsque la mémoire fait une pause

Ictus mnésique, rien que l’expression vous donne le vertige ?

Cette perte de mémoire subite est effectivement troublante. En effet, vous êtes totalement perdu. Votre mémoire semble avoir pris des vacances…

Ictus mnésique

Ictus mnésique : Lorsque la mémoire fait une pause

Un ictus mnésique est une amnésie brutale, brève et réversible…

Ictus mnésique définition

Un ictus amnésique se traduit par une amnésie soudaine. Il touche surtout les seniors de plus de 50 ans.

La victime est totalement désorientée. Elle est incapable de se rappeler les choses qu’on lui communique.

Il ne se souvient pas des événements récents. Il ne cesse alors de poser des questions sur l’endroit où il est, le jour ou l’année en cours.

Fort heureusement, ces symptômes déstabilisants sont temporaires : ils durent entre quelques minutes, au pire quelques heures.

Dans plus de 75% des cas, il n’y a pas de récidive. Si tel est le cas, c’est souvent le signe d’une maladie grave comme l’Alzheimer.

Ictus mnésique : les mémoires touchées

Durant un ictus mnésique, certaines mémoires continuent de fonctionner, d’autres sont complètement hors service.

Pour sa part, la mémoire procédurale reste intacte. La victime préserve ses capacités comme marcher, parler ou encore conduire une voiture…

Elle préserve toute son intelligence et peut vaquer aux tâches quotidiennes.

Par contre, la mémoire épisodique est touchée. L’amnésique ne peut enregistrer des nouveaux souvenirs pendant l’ictus.

Au fur et à mesure que le temps passe, il oublie tout ce qui se passe. C’est comme si tout était rembobiné, encore et encore.

Puis, à la fin de l’épisode de trou de mémoire, tout revient à la normale. Et la victime ressent comme une sensation d’angoisse et est un peu perdu.

Ictus mnésique : comment réagir ?

Face à un ictus mnesique, il ne faut pas s’alarmer. L’entourage ne doit pas céder à la panique : les choses reviennent rapidement à la normale.

Toutefois, une fois que la victime a retrouvé toute sa tête, il s’avère judicieux de consulter un médecin pour confirmer l’absence de troubles quelconque du cerveau.

Les manifestations d’un ictus mnésique peuvent être impressionnants, mais c’est passagerTout sur la mémoire : ictus mnésique© Master Isolated Images – FreeDigitalPhotos.net