Désorientation spatio temporelle : comment faire face à cette perte de repères ?

La désorientation spatio temporelle se manifeste par une perte des notions de temps et d’espace. Vous l’avez découvert dans un précédent article.

Aujourd’hui, je propose quelques conseils pour y faire face.

Désorientation spatio temporelle

Désorientation spatio temporelle : comment faire face à cette perte de repères ?

Comment faire face à une désorientation spatio temporelle ?

Désorientation spatio temporelle : Rappel

Une désorientation spatio temporelle évolue de façon progressive.

La désorientation temporelle se manifeste en premier, suivie de la désorientation spatiale.

Ça commence par des petites difficultés à se rappeler l’année en cours, pour aboutir à une impossibilité à se rappeler de l’heure qu’il est.

Les trous de mémoire attaquent ensuite la capacité à reconnaître l’endroit où l’on se trouve.

La désorientation spatio temporelle peut constituer un signe de maladies sérieuses comme l’Alzheimer ou la démence de Korsakoff.

Un diagnostic est recommandé dès les premiers signes pour pouvoir prendre des dispositions au plus tôt.

Faire face à la désorientation spatio temporelle : quelques conseils utiles

La désorientation spatio temporelle évolue continuellement : une prise en charge précoce est nécessaire pour optimiser les conditions de vie au quotidien.

Une évaluation entreprise par un spécialiste permet de déterminer les causes du trouble et de voir si les altérations sont réparables ou non.

La désorientation temporo spatiale peut en effet être temporaire, lorsqu’il fait suite à un choc au niveau du cerveau.

Dans ce cas, la mémoire peut revenir petit à petit, mais tout dépend de la gravité des lésions.

Si la désorientation spatio temporelle est permanente et évolue rapidement, la meilleure solution reste les établissements spécialisés.

Des petites notes sur papier à conserver constamment sur le patient peuvent aider si le patient reste en famille.

Il est aussi judicieux d’informer les voisins sur la situation.

En tout cas, une surveillance permanente est recommandée surtout lorsque la désorientation spatio temporelle s’aggrave.

Tout sur la mémoire : Désorientation spatio temporelle© jscreationzs – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Désorientation temporelle ou lorsque le temps semble être déréglé

La désorientation temporelle est généralement le résultat d’un problème au cerveau. Elle peut être liée à une maladie ou causée par un traumatisme crânien.

La victime perd la capacité de se situer dans le temps.

Elle s’accompagne généralement d’une désorientation spatiale et constitue un symptôme de la perte de mémoire.

Désorientation temporelle

Désorientation temporelle ou lorsque le temps semble être déréglé

Qu’est-ce donc que la désorientation temporelle ? Ses causes ? Ses conséquences ? Son traitement ?

La désorientation temporelle, comment ça se passe ?

« On est quel jour aujourd’hui… en quelle année ? », voilà l’un des signes de la désorientation temporelle.

Ce trouble s’évalue facilement, via des questions relatives au jour de la semaine, à une date ou à l’heure.

La désorientation se manifeste progressivement, d’abord par des trous de mémoire passagers pour évoluer vers une perte complète de repère dans le temps.

Les causes de la désorientation temporelle

La désorientation temporelle est généralement causée par une lésion cérébrale et peut se manifester dans de nombreux cas :

  • Etat confusionnel ;
  • Démences ;
  • Troubles de l’humeur ;
  • Choc à la tête…

Si l’on croit les données recueillies dans les hôpitaux, ce type de désorientation est beaucoup plus fréquent chez les patients victimes de lésions bilatérales.

Les cas de désorientation spatio temporelle peuvent être temporaires, notamment suite à un traumatisme cranio-cérébral. La mémoire se rétablit alors progressivement.

Dans les cas plus graves, elle est permanente, notamment dans le cas de l’Alzheimer.

Comment gérer la désorientation temporelle ?

Les personnes souffrant de désorientation temporelle exigent un grand soutien de la part de son entourage.

Lorsque les pertes de mémoire sont irréversibles, le patient et ses proches doivent apprendre à vivre avec cette absence de repères dans le temps.

Les notes écrites sont les moyens les plus utilisées pour favoriser l’orientation du malade. Une prise en charge dans des centres spécialisés peut aussi être envisagée.

La désorientation temporelle est déroutante, aussi bien pour la victime que pour son entourage, il est important d’adopter des méthodes de communication adaptées.

Tout sur la mémoire : Désorientation temporelle© Twobee – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Désorientation temporo-spatiale : un autre symptôme de la maladie d’Alzheimer

Après le déficit attentionnel et la perte de mémoire immédiate, je vous parler d’un autre signe précurseur de la maladie d’Alzheimer : la désorientation temporo-spatiale.

Cette perte des repères dans l’espace dans le temps est déroutant aussi bien pour la personne qui en souffre que pour son entourage.

désorientation spatio-temporelle

Désorientation temporo-spatiale : un autre symptôme de la maladie d’Alzheimer

Parlons donc de la désorientation temporo-spatiale…

Désorientation temporo-spatiale, définition

Une désorientation dans l’espace et dans le temps constitue un symptôme de troubles mnésiques sérieux tels que la démence de Korsakoff ou la maladie d’Alzheimer.

Elle se manifeste par une altération voire une perte de la notion d’espace et de temps.

Elle peut toucher tout le monde sans être alarmante. Il vous est sans doute arrivé de ne plus vous rappeler la date du jour ou la bifurcation qui vous mène chez votre grand-mère…

Les oublis légers sont anodins. Il faut commencer à s’inquiéter lorsque les trous de mémoire se répètent.

Des dispositions doivent être prises lorsqu’on perd ses repères dans un lieu très familier et lorsque la mémoire à court terme est défaillante.

Dans les cas les plus graves, la désorientation spatio-temporelle cause une perte d’autonomie.

Manifestation de la désorientation spatio-temporelle

La désorientation spatio-temporelle peut devenir dangereuse.

Par exemple, une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer peut être déboussolée dans son propre quartier et errer durant des heures jusqu’à se perdre.

Sa sécurité se trouve alors menacée surtout si elle ne parvient pas à retrouver ses repères avant la tombée de la nuit.

A noter toutefois que les plus chanceux retrouvent le chemin de la maison à force de tourner en rond.

La désorientation spatio-temporelle peut aussi se manifester par des questions qui sont posées plusieurs fois dans la journée.

« Où suis-je ? », « En quelle année sommes-nous ? », « Quel jour sommes-nous ? », « Quelle heure est-il ? »…

La désorientation spatio-temporelle d’un proche peut rapidement virer au cauchemar. Un suivi de tous les instants est alors requis et une prise en charge médicale est indispensable.

Tout sur la mémoire : Désorientation temporo-spatiale

© renjith krishnan – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: