Démence sénile de type Alzheimer : les effets de l’âge sur l’autonomie et la mémoire

Il est facile de confondre la maladie d’Alzheimer et la démence sénile de type Alzheimer

Ces maladies ne renvoient pas exactement à la même chose. Leurs manifestations sont toutefois similaires : il s’agit, dans les deux cas, de démence chez les personnes âgées.

Elles diffèrent, entre autres, du moment de leur déclaration.

Démence sénile de type Alzheimer

Démence sénile de type Alzheimer : les effets de l’âge sur l’autonomie et la mémoire

Quelle est donc la différence entre la maladie d’Alzheimer à la démence sénile de type Alzheimer ?

La démence sénile de type Alzheimer, qu’est-ce que c’est ?

Une démence sénile de type Alzheimer peut être considérée comme un symptôme de la maladie d’Alzheimer mais qui survient tardivement chez les personnes qui en souffrent.

Les premiers signes de l’Alzheimer apparaissent généralement entre la cinquantaine et la soixantaine. Chez les sujets atteint de démence sénile de type Alzheimer, ceux-ci n’apparaissent que vers 70 ans.

Chez les patients souffrant de démence sénile de type Alzheimer, le dépistage de la maladie d’Alzheimer est d’abord négatif.

Ceci tient du fait que la  détérioration des facultés intellectuelles est lente. Son évolution est parfois indécelable.

Aucun signe de la maladie (détérioration de la mémoire à long terme, perte de l’orientation temporo spatiale, perte de mémoire subite, etc.) n’apparaît avant que le sujet n’atteigne un âge avancé.

On pourrait parler d’un Alzheimer très tardif.

Les conséquences de la démence sénile de type Alzheimer

Marquée par un dysfonctionnement au niveau des fonctions cérébrales, cette forme de démence sénile a des conséquences fâcheuses.

Même si son évolution est très lente, à un certain stade, elle engendre des pertes de mémoires de plus en plus fréquentes, un changement de personnalité, etc.

Pour retarder l’apparition de ces symptômes, le sujet peut effectuer des jeux intellectuels destinés à habituer sa mémoire et son cerveau à être en activité.

Dans certains cas, une assistance permanente est requise. Le sujet atteint de démence sénile de type Alzheimer peut perdre totalement son autonomie à cause des problèmes cérébraux.

Tout sur la mémoire : Démence sénile de type Alzheimer© Ambro – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Démence chez les personnes agées, perte de capacités intellectuelles dont la mémoire

La démence chez les personnes agées peut se manifester de différentes manières et apparaît généralement de façon progressive.

Les seniors commencent à perdre leurs capacités intellectuelles et cognitives. Des troubles mnésiques surgissent… C’est la démence qui se manifeste.

Démence chez les personnes agées

Démence chez les personnes agées, perte de capacités intellectuelles dont la mémoire

Comment détecter une démence chez les personnes agées et comment réagir face à ce problème ?

Manifestations de la démence chez les personnes âgées

Il est facile pour l’entourage de détecter une démence chez les personnes agées. Voici quelques signes qui ne trompent pas :

  • Troubles du langage : problèmes à communiquer et à comprendre ;
  • Troubles mnésiques : c’est d’abord la mémoire à court terme qui est touchée puis la mémoire à long terme ;
  • Altération voire perte de la logique et du jugement, ce qui est déroutant aussi bien pour le patient que pour son entourage ;
  • Perte de certaines capacités physiques, les mouvements deviennent notamment plus lents.

A noter que bien souvent, démence sénile et Alzheimer sont liés.

Soutenir les personnes souffrant de démence sénile, comment ?

La démence chez les séniors pose souvent problème à l’entourage, non seulement en ce qui concerne les soins, mais également pour la vie quotidienne en général.

Bien qu’ayant perdu certaines capacités, une personne atteinte d’une démence sénile reste parfaitement consciente de ses émotions.

Elle a besoin de communiquer et surtout, de continuer à vivre. L’isolement est loin d’être solution, c’est pourtant ce qui arrive souvent.

Si les proches manquent de temps ou de patience, il vaut mieux se tourner vers les centres spécialisés qui offrent un appui quotidien aux malades.

A souligner que la demence chez les personnes agées ne peut être totalement traitée. Néanmoins, le soutien des proches constitue une aide précieuse pour une vie plus agréable.

Respect, amour, sécurité et communication sont les maîtres mots pour une meilleure prise en charge de la démence chez les personnes agées.

Tout sur la mémoire : Démence chez les personnes agées

© Ambro – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: