Amnésie psychogène : oublier des événements traumatisants pour éviter la souffrance

Une amnésie psychogène se classe dans la même catégorie que l’amnésie transitoire et l’amnésie dissociative.

Dans ces trois cas, la perte de mémoire surgit suite à un choc important, un traumatisme émotionnel violent.

Amnésie psychogène

Amnésie psychogène : oublier des événements traumatisants pour éviter la souffrance

Comment se manifeste une amnésie psychogène ?

Amnésie psychogène, définition

Une amnésie psychogène correspond à l’effacement d’un événement désagréable qui a été accompagné d’une forte décharge d’émotions.

Ça peut être un décès, une séparation ou encore des sévices sexuels durant l’enfance.

Les faits sont tellement choquants que le subconscient déclenche une réaction de défense.

L’inconscient fait alors en sorte que les souvenirs traumatisants ne puissent pas être récupérés consciemment.

Pour cela, la victime se force à ne plus penser aux faits choquants et évite également toute situation qui rappellerait ces mauvais souvenirs.

Dans les cas extrêmes, une amnésie psychogène prolongée peut se manifester.

Amnésie psychogène, une perte des repères

Il est possible qu’une amnésie psychogène grave soit accompagnée d’une altération totale de la mémoire rétrograde.

A souligner que la mémoire antérograde est généralement intacte.

En tout cas, des épisodes entiers du passé, associés à des événements désagréables sont irrécupérables.

Parfois, les faits sont tellement durs à accepter que la victime perd jusqu’à son identité.

Il convient de souligner qu’une amnésie psychogène se manifeste le plus souvent chez des personnes qui souffrent de problèmes psychiatriques.

Amnésie psychologique : les causes possibles

Il est intéressant de noter qu’une amnésie psychogène n’est pas seulement due à la difficulté d’encaisser.

D’autres paramètres intensifient l’oubli.

Il y a aussi le silence des personnes proches qui font en sorte de ne jamais évoquer l’incident.

En agissant de la sorte, l’entourage force (indirectement) la victime à ne plus songer aux événements déplaisants.

Au fil du temps, l’épisode devient flou, la victime finit par se demander s’il a vraiment eu lieu.

Pour finir, elle oublie tout, définitivement ou non.

Amnésie psychogène : récupération des souvenirs

Une amnésie psychogène s’achève à la récupération des souvenirs.

Ceux-ci peuvent se manifester par fragments. Il est également possible que la mémoire se restaure complètement.

Ça survient généralement face à des émotions marquantes, positives ou négatives, et dans un contexte similaire à celui de l’événement déclencheur.

Une amnésie psychogène est une autre de ces réactions mystérieuses du cerveau qui nous protège efficacement sans que nous en soyons conscient.

Tout sur la mémoire : Amnésie psychogène© Jeroen van Oostrom – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: