Perte de mémoire immédiate personnes agées : un trouble lié à l’âge

Une perte de mémoire immédiate personnes agées est un phénomène plutôt courant et son apparition est généralement liée à l’âge.

Néanmoins, la gravité du trouble peut différer d’un patient à l’autre suivant que celui-ci soit associé à un vieillissement normal ou pathologique.

Perte de mémoire immédiate personnes agées

Perte de mémoire immédiate personnes agées : un trouble lié à l’âge

Essayons de mieux comprendre la perte de mémoire immédiatement chez les personnes âgées…

Perte de mémoire 50 ans : pas forcément liée à une maladie

Les plaintes concernant une perte de mémoire à 50 ans sont assez fréquentes. La plupart des personnes de cet âge sont concernées.

Contrairement aux idées reçues, un trouble mnésique n’est pas nécessairement lié à Alzheimer ou une autre maladie dégénérative.

Seulement un faible pourcentage de cette population développera une pathologie de ce type.

En réalité, les trous de mémoire sont causés par un manque d’attention. On agit de façon automatique, ne laissant pas le temps au cerveau de s’imprégner des informations.

On oublie même jusqu’aux données auxquelles on a été confronté il y a seulement quelques minutes.

Pertes de mémoire à 50 ans : quelles sont les causes ?

Pour une très petite portion des personnes sujettes à des pertes de mémoire à 50 ans, les démences et pathologies sont en cause.

Dans la majorité des cas, on retrouve d’autres causes auxquelles on peut aisément remédier.

Les troubles mnésiques peuvent être causés par le stress, les angoisses, un sommeil insuffisant ou encore la prise de certains médicaments comme les anticholinergiques ou encore les benzodiazépines qui altèrent les capacités de mémorisation.

Et la vie trépidante d’aujourd’hui y est sans doute pour quelque chose : on est sollicité de toute part et les pressions et stimulations sont nombreuses.

Perte de mémoire 50 ans : les signes qui doivent alarmer

Face à une perte de mémoire 50 ans (ou plus), il existe tout de même des signes qui doivent alarmer.

Les troubles mnésiques ne doivent pas altérer le quotidien de la personne concernée. Cette dernière doit être capable de vaquer « normalement » à ses occupations et à prendre des décisions.

Là où il faut s’inquiéter, c’est lorsque le sujet oublie des épisodes de sa vie. Dans ce cas, il existe un risque d’Alzheimer.

Au moindre doute, il est vivement recommandé de consulter un médecin qui établira un diagnostic et mettra en place le traitement adapté.

Tout sur la mémoire : Perte de mémoire immédiate personnes agées

© FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *