Perte de mémoire fréquente : quand faut-il s’inquiéter ?

Une perte de mémoire fréquente n’est pas anodine. Néanmoins, ce n’est pas systématiquement le signe d’une maladie grave comme Alzheimer.

La fatigue peut par exemple altérer vos capacités mnésiques. Quoi qu’il en soit, il existe des signes qui doivent alarmer.

Perte de mémoire fréquente

Perte de mémoire fréquente : quand faut-il s’inquiéter ?

A quel moment faut-il s’inquiéter en cas de perte de mémoire fréquente ?

Perte de mémoire fréquente et inquiétante

Les pertes de mémoire fréquentes deviennent inquiétantes lorsque les oublis concernent des informations dont on devrait toujours se souvenir.

Si vous oubliez où sont vos clés, ce n’est pas (vraiment) un souci. Cela arrive à tout le monde. C’est alarmant seulement si vous les avez mis dans des endroits inhabituels (dans le réfrigérateur, dans le micro-ondes…).

Il y a également lieu de vous alarmer si vous oubliez les noms de vos proches (mais aussi des mots communs) et vous avez toutes les difficultés du monde à vous en rappeler de nouveau.

Perte de mémoire fréquente et Alzheimer

La perte de mémoire fréquente est souvent associée à la maladie d’Alzheimer et ce n’est pas sans raison.

Ces troubles mnésiques concernent surtout la mémoire immédiate. La mémoire à long terme reste longtemps bien préservée.

Au-delà de la perte de mémoire fréquente, Alzheimer s’accompagne également de différents symptômes.

Réaliser les tâches du quotidien devient de plus en plus difficile. Et apprendre de nouvelles choses est également compliqué voire impossible.

Par ailleurs, il devient difficile de s’orienter dans un endroit pourtant familier et de reconnaître les rues.

L’orientation dans le temps est également touchée : le patient ne sait plus ni quel jour ni quelle heure on est.

Enfin, la maladie d’Alzheimer se caractérise aussi par un comportement qui se modifie : de nombreuses sautes d’humeur sont à déplorer.

Il est aussi possible que le sujet manifeste un désintérêt total de ce qui se passe autour de lui : il affiche même de la passivité et une dépression est à redouter.

Lorsqu’une perte de mémoire fréquente est associée avec d’autres signes, il est recommandé de consulter un spécialiste qui établira un diagnostique et prescrira le traitement adapté.

Tout sur la mémoire : Perte de mémoire fréquente© Renjith Krishnan – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *