Mémoire phonologique à court terme et enregistrement des données verbales

La mémoire phonologique à court terme est un système où transitent les données verbales.

C’est grâce à elle que l’on peut acquérir le langage, qu’il s’agisse de la langue maternelle ou d’une langue étrangère.

Ce système permet également de développer les capacités verbales.

Mémoire phonologique à court terme

Mémoire phonologique à court terme et enregistrement des données verbales

Quels sont donc les spécificités de la mémoire phonologique à court terme ?

Mémoire phonologique à court terme

Cette mémoire phonologique fait partie de la mémoire à court terme ou plus précisément de la mémoire de travail.

Elle stocke et traite l’ensemble des données verbales : les chiffres et les lettres, les syllabes, les mots et différents symboles.

Elle intervient ainsi à différents niveaux : le langage bien évidemment, mais aussi dans la lecture et l’écriture, le calcul mental et dans la compréhension verbale en général.

C’est donc un pan de la mémoire qui joue un rôle essentiel dans la vie de tous les jours et qui se révèle indispensable pour la communication.

Mémoire phonologique à court terme et apprentissage du langage

Cette mémoire à court terme intervient dans l’apprentissage des langues.

Des recherches ciblées ont d’ailleurs permet de mettre l’accent sur le lien entre la mémoire phonologique à court terme et l’apprentissage du langage.

Chez les personnes dont la boucle phonologique est altérée par des lésions cérébrales, enrichir le langage (le vocabulaire notamment) devient très difficile. Par contre, la mémoire verbale à long terme reste intacte.

Mémoire phonologique à court terme : combinaison de deux systèmes

La mémoire phonologique constitue avant tout une mémoire à court terme verbale faisant office de zone de stockage. Mais il implique également un système de répétition.

Grâce à ce second élément, les informations qui passent par la mémoire phonologique sont répétées mentalement.

A noter que ces deux systèmes sont associés à deux différentes zones du cerveau.

L’ensemble forme donc la mémoire phonologique à court terme qui assure le bon fonctionnement des aptitudes verbales.

Tout sur la mémoire : Mémoire phonologique à court terme© Stockimages – FreeDigitalPhotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *