Memoire musculaire : les muscles ont une mémoire !

La memoire musculaire est un sujet assez fascinant, n’est ce pas ?

Dans la plupart des mes articles précédents, je met l’accent sur les capacités de mémorisation du cerveau.

Aujourd’hui, je partage avec vous une information qui vous intéressera sans doute : « Oui ! Les muscles ont une mémoire ! ».

Memoire musculaire

Memoire musculaire : les muscles ont une mémoire !

Comment fonctionne donc la mémoire musculaire ?

Mémoire musculaire définition

La mémoire des muscles n’est pas un mythe. Elle existe bel et bien. Toutefois, elle ne concerne pas tout le monde… J’y reviendrai quelques lignes plus loin.

On peut la comparer à la mémoire cellulaire, à la mémoire immunitaire ou encore à la mémoire génétique.

Concrètement, les muscles se souviennent des entraînements antérieurs. Grâce à cela, ils peuvent récupérer plus vite après une pause plus ou moins longue.

Même s’ils perdent du volume pendant cet arrêt, leur mémoire leur permet de récupérer plus vite lors de la reprise.

Memoire musculaire : comment ça fonctionne ?

La mémoire d’un muscle équivaut aux noyaux d’ADN qui se trouvent au cœur de chaque fibre musculaire.

Toutes les fois où les muscles sont travaillés, sollicités, la quantité de ces noyaux augmente.

De cause à effet, le nombre d’ADN augmente. Par voie de conséquence, la fabrication de protéines est favorisée, ce qui facilite le développement des muscles.

Lorsque les séances d’entraînement sont suspendues, ils perdent inévitablement du volume.

Pendant ce temps le nombre de noyaux reste intact : c’est la mémoire musculaire qui vous permet de récupérer plus rapidement les biceps.

Memoire musculaire : l’importance d’un entraînement assidu

Comme je l’ai dit plus haut, la mémoire musculaire ne profite pas à tout le monde.

Pour bénéficier de ses avantages, il faut s’entraîner régulièrement et sur la durée.

Ainsi, un débutant qui arrête les entraînements perd facilement en volume et aura beaucoup de mal à récupérer le peu qu’il a gagné.

Au contraire, une personne bien entraînée, perd plus lentement du volume et il récupère plus facilement lorsqu’il reprend la musculation.

Cette reprise plus aisée est possible grâce à la memoire musculaire.

Tout sur la mémoire : Memoire musculaire© Stockimages – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Une réflexion au sujet de « Memoire musculaire : les muscles ont une mémoire ! »

  1. depuis toujours j’ai fais du sport tous très variés mais depuis une dépression suite à un changement de vie soudain je ne pratiquais plus. Ça a durée 5 ans. Sans passer par les détails qui m’ont fait reprendre je me suis mis au vtt et en 3 semaines je viens de faire exactement 59, 14 km en 3h . Je suis fumeur je bois qq fois, je ne dis pas que c’est bien, mais en pratiquant 3 fois par semaine aujourd’hui je l’ai fait. Ce qui m’a amené à me rappeler de la mémoire musculaire. Je vous encourage à pratiquer car ce que les docteurs vous donne peux aider mais pas à long terme. Enfin pour mon cas et chaque personne est différente. Je voulais juste dire que pour moi effectivement il y a une mémoire musculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *