Mémoire de travail Baddeley : centre de traitement et de stockage des informations

Aujourd’hui, je vous présente la mémoire de travail Baddeley qui permet de mieux appréhender l’enregistrement des données à court terme.

En nous permettant de comprendre, de raisonner ou d’apprendre, c’est un élément essentiel de notre quotidien.

Mémoire de travail Baddeley

Mémoire de travail Baddeley : centre de traitement et de stockage des informations

Découvrez un aspect très intéressant de la mémoire à travers la mémoire de travail Baddeley…

La mémoire de travail Baddeley, définition

Avant le modèle de Baddeley, on considérait que mémoire à court terme et mémoire de travail ne faisaient qu’un.

Cette théorie assez récente soutient que la mémoire de travail prend à la fois en charge le stockage et le traitement des informations.

Elle est, en outre, caractérisée par l’empan mnésique, capacité du cerveau à stocker une quantité limitée d’informations (7 en moyenne) en une minute.

Le modèle de Baddeley

La mémoire de travail selon Baddeley est composée de trois éléments ayant des fonctions précises :

  • L’administrateur central, c’est le boss… Il gère la boucle phonologique et le calepin visuo-spatial.
  • La boucle phonologique dont je vous ai déjà parlé dans un précédent article, constituée du système phonologique. Elle traite les données verbales et sonores.

Cette « boucle » comprend aussi la récapitulation articulatoire qui met à jour des informations dans le système phonologique et assure la mise en relation avec le registre visuo-spatial.

  • Le calepin visuo-spatial prend en charge la manipulation des informations visuelles et spatiales. Elle est constituée un registre d’images mentales et sollicite la mémoire kinesthésique et visuelle.
  • Enfin, il y a le buffer épisodique où transitent les informations provenant de la boucle phonologique et du calepin visuo-spatial avant d’être envoyées ou non vers la mémoire à long terme, suivant leur pertinence et leur importance.

La mémoire de travail Baddeley, à quoi ça sert ?

Ce modèle de la mémoire de travail permet de mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire.

Auparavant, on considérait cet aspect du processus mémoriel comme étant passif et servant juste de passage temporaire aux informations.

Grâce à la mémoire de travail Baddeley, on sait qu’elle participe à l’apprentissage et contribue à l’optimisation de la mémoire à court et à long terme.

Tout sur la mémoire : mémoire de travail Baddeley© Vichaya Kiatying-Angsulee – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *