Médicaments psychoactifs et perte de mémoire

Les médicaments psychoactifs sont destinés aux personnes souffrant de dépression, d’anxiété, de troubles délirants et autres maladies entraînant une souffrance psychique.

Ces traitements doivent être utilisés avec discernement car ils peuvent non seulement engendrer une dépendance mais également des conséquences néfastes pour la mémoire.

Médicaments psychoactifs

Médicaments psychoactifs et perte de mémoire

Découvrez les dangers des médicaments psychoactifs…

Médicaments psychoactifs : les benzodiazépines sont les plus nocifs pour la mémoire

Les médicaments psychoactifs, qui sont donc prescrits pour le traitement de l’anxiété et de l’angoisse, appartiennent généralement à la famille des benzodiazépines.

Ces dernières ont pour effet de favoriser la détente musculaire et psychologique de la personne qui le prend. Elles stimulent aussi le sommeil.

Ces effets bénéfiques peuvent être accompagnés de perte de mémoire des faits récents et d’une baisse de la vigilance qui rend la mémorisation difficile, parfois même impossible.

En permettant d’accéder facilement à la détente, ce composant diminue la capacité du cerveau à produire les efforts nécessaires pour retenir les informations.

Amoindrir les effets des médicaments psychoactifs sur la mémoire

La première règle pour diminuer les effets nocifs de ce type de médicaments sur la mémoire : éviter l’automédication.

Seul un médecin est, en effet, capable de déterminer la dose la mieux appropriée en fonction de chaque individu et de chaque cas.

Le cas échéant, vous risquez de dépasser la dose normale. Ce qui vous expose à une perte de mémoire plus ou moins importante.

La seconde règle consiste à ne pas recourir automatiquement à ce type de médicaments chaque fois que les symptômes des troubles psychiques apparaissent.

Il faut éviter d’habituer le cerveau aux effets de ces médicaments psychoactifs.

L’état de relaxation intense qu’ils procurent porte préjudice à la mémoire. Au fur et à mesure que vous prenez ces produits, votre cerveau risque de devenir « paresseux ».

Tout sur la mémoire : Médicaments psychoactifs© FreeDigitalPhotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *