Mauvaise mémoire ou manque de concentration chez l’enfant : comment savoir ?

Des problèmes à l’école peuvent être causés par une mauvaise mémoire. Mais il se peut également qu’il s’agisse d’un manque de concentration.

Il est alors utile de distinguer les deux pour prendre les mesures nécessaires et augmenter les chances de votre enfant de réussir son cursus scolaire.

Mauvaise mémoire ou manque de concentration chez l’enfant

Mauvaise mémoire ou manque de concentration chez l’enfant : comment savoir

Alors, comment faire la différence entre une mauvaise mémoire et un manque de concentration chez l’enfant ?

Comment distinguer un manque de concentration d’un problème de mémoire ?

Un problème de mémoire est souvent accompagné d’un manque de concentration. Mais il est tout à fait possible qu’un enfant ne se concentre pas assez sur ce qu’il fait.

Parfois, le petit s’ennuie, tout simplement, et ne s’intéresse pas à l’objet de ses études.

Pour en être sûr, proposez à l’enfant une activité qu’il apprécie tout particulièrement. Par exemple, les avions, le cinéma, les voitures.

Offrez-lui un livre portant sur ce sujet qui lui plaît.

S’il devient tout à coup motivé et qu’il est capable d’enregistrer des informations spontanément, sans aucune pression, il fait seulement preuve de manque de concentration à l’école.

Pour qu’un enfant ayant ce type de profil soit plus efficace en classe, il faut adopter de nouvelles astuces : les expériences pratiques avec les parents, apprendre en jouant ou encore discuter.

Reconnaître les problèmes de mémoire

D’abord, il faut souligner que les problèmes de mémoire chez un enfant peuvent avoir différentes causes.

Il peut s’agir d’un trouble d’ordre génétique, causé par un problème survenu in utero ou encore être lié à l’épilepsie.

Parfois, les soucis en matière de mémorisation ne sont liés à aucune anomalie détectable.

L’enfant semble évoluer normalement. Puis on se rend compte qu’il ne parvient pas à lire tout en excellant dans les calculs.

Ou alors, il ne réussit pas à résoudre des problèmes arithmétiques tout en étant capable de raisonnement.

Face à ces problèmes, il ne faut pas blâmer et gronder l’enfant. Il a seulement besoin d’un accompagnement plus poussé.

Et il est important d’identifier les méthodes qui lui conviennent pour l’aider à avancer dans sa scolarisation.

Tout sur la mémoire : Mauvaise mémoire

© Stockimages – FreeDigitalPhotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *