L’ictus amnésique : comprendre et traiter ce trouble de la mémoire

Un ictus amnésique est une déficience passagère et réversible de la mémoire.

Vous avez oublié la date du jour ? Vous ne vous rappelez plus un prénom (le vôtre ou celui de votre meilleur ami) ? Vous ne savez plus où vous vous trouvez ? C’est le trou noir…

Vous avez peut-être été victime d’un ictus amnésique, un trouble fréquent de la mémoire, surtout chez les seniors.

ictus amnésique

L’ictus amnésique : comprendre et traiter ce trouble de la mémoire

L’ictus amnésique est un trouble amnésique qui n’est pas alarmant. La victime reprend rapidement ses esprits…

Qu’est-ce que l’ictus amnésique ?

L’ictus amnesique est une perte subite de la mémoire qui survient sans raison apparente.

Ce trouble touche surtout les personnes âgées de plus de 50 ans, sans distinction de sexe et la plupart des victimes ont un QI supérieur à la moyenne.

L’ictus amnésique dure entre quelques minutes et de longues heures pour les cas les plus « graves ».

La victime retrouve petit à petit ses capacités mnémoniques et oublie totalement l’incident.

La mémoire à court terme est la plus touchée. La mémoire épisodique l’est très légèrement tandis que la mémoire procédurale est totalement épargnée.

Comprendre l’ictus amnésique : un trouble passager et réversible

En cas d’ictus amnésique, la victime est perdue dans l’espace et dans le temps.

Le sujet ne se rappelle plus de l’endroit où il se trouve et se demande pourquoi il est là.

Il a oublié la date du jour et a totalement perdu le souvenir des conversations qu’il a entendues.

L’ictus amnésique se manifeste par des trous noirs qui apparaissent sans prévenir. Sur le moment, la victime est quelque peu désorientée.

La sensation de confusion est toutefois passagère et l’amnésie ne laisse aucune séquelle. La mémoire redevient assez rapidement « normale ».

Les causes de l’ictus amnésique

Les mécanismes de l’ictus amnésique demeurent flous. Par contre, ses causes sont de mieux en mieux cernées.

Cette défaillance de la mémoire est le plus souvent due à une mauvaise circulation du sang vers le cerveau qui manque alors d’oxygène.

Dans ce cas, la récupération se fait plus lentement. En présence de symptômes neurologiques, un contrôle doit confirmer ou réfuter un AVC.

Il est possible qu’un médicament soit le facteur déclencheur : il faut juste cesser d’en consommer pour que le trouble cesse.

Chez les seniors, une épilepsie partielle peut être en cause.

Traiter un ictus amnésique

Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement contre l’ictus amnésique. Mais ce n’est pas bien grave puisque les récidives sont rares et les séquelles inexistantes.

Les victimes de trous de mémoire soudains et inexpliqués ne doivent donc pas paniquer !

Vous avez peur de perdre votre mémoire ? Boostez vos capacités mnésiques avec la gymnastique cérébrale ou le test mnémotechnique.

Tout sur la mémoire : ictus amnésique© Michal Marcol – FreeDigitalPhotos

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *