Empan visuel : la capacité de mémorisation immédiate par la vue

J’avais déjà écrit un article sur l’empan mnésique. Cette fois-ci, je vous fais découvrir l’empan visuel qui s’en rapproche beaucoup.

Il s’agit de la quantité d’informations vues (chiffres, images, lettres, mots…) qui peuvent être stockées par le cerveau dans un laps de temps très cours.

empan visuel

Empan visuel : la capacité de mémorisation immédiate par la vue

Avant d’aller plus loin, sachez que votre empan visuel est intimement lié à votre mémoire visuelle

Définition empan visuel

Aussi appelé empan d’appréhension, l’empan visuel définit la limite du stockage de données visuelles au niveau du cerveau pendant un délai très limité, de l’ordre de quelques millisecondes.

En termes de lecture, cette capacité est de 7 lettres contigües (parfois moins parfois plus, mais la moyenne est de 7).

La fixation des informations soumises aux yeux dépend des spécificités des données à mémoriser.

À titre d’exemple, enregistrer un seul mot ne demande pratiquement aucun effort : en retenir sept est une autre affaire !

S’il s’agit d’images ou d’objets, plus ceux-ci sont éloignés, moins la mémorisation est bonne.

Dans tous les cas, au-delà de la limite de l’empan visuel, les informations qui seraient retenues risquent d’être erronées.

Tester l’empan visuel

Un test de mémorisation immédiate permet de connaître l’empan visuel chez un individu donné. Des formes et des couleurs peuvent être utilisées.

Des suites d’images à mémoriser en quelques secondes et à reconstituer sont présentées au sujet testé.

Par exemple, des objets sont posés sur une table. Après quelques secondes, ils sont éparpillés et on demande au sujet de les remettre en ordre.

Chez les enfants souffrant de dyslexie, cette capacité de mémorisation visuelle est défectueuse, voire absente. Elle est particulièrement élevée chez les personnes possédant une mémoire eidétique.

Empan visuel et amnésie

L’amnésie n’a en principe aucun effet sur l’empan visuel qui est une mémoire à très court terme.

Par contre, il peut varier en fonction de la concentration de l’individu. Le fonctionnement cérébral peut, en effet, être bouleversé immédiate par des « pollutions » extérieures.

Ainsi, un test d’empan visuel réalisé dans un contexte peu favorable (bruits, musique, lumières qui clignotent…) ne sera pas du tout concluant.

Développer son empan visuel

Si l’empan visuel est différent chez chaque individu, il est possible de le développer à travers des exercices de mémorisation.

Les images, les objets, mais aussi les mots peuvent être utilisés pour entraîner le cerveau à stocker rapidement le maximum d’informations.

Pour vous aider à développer votre empan visuel, je vous propose de lire mes articles sur la gym cérébrale, la mnémotechnie ou encore la PNL, à pratiquer au quotidien !

Tout sur la mémoire : empan visuel

© Jeroen van Oostrom – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *