Dysharmonie cognitive : trouble du développement cognitif

Généralement détectée chez les enfants, la dysharmonie cognitive est un trouble qui influe sur le développement intellectuel d’une personne.

Ce trouble peut notamment entraîner des troubles de mémoire, dont le degré de gravité dépend de la nature du problème.

Dysharmonie cognitive

Dysharmonie cognitive : trouble du développement cognitif

Découvrez les manifestations de la dysharmonie cognitive et les impacts sur la mémorisation

Dysharmonie cognitive, définition

La dysharmonie cognitive pathologique n’est pas n’est pas un simple trouble émotionnel ou psychique.

Il s’agit, en effet, d’une maladie mentale qui engendre un retard du développement cognitif. Elle est souvent liée à des difficultés d’apprentissage.

Le patient peut présenter des troubles de la psychomotricité et de la communication.

Certaines fonctions cognitives sont affaiblies, pouvant entraîner de la dysgnosie, de la dyspraxie, de la dysphasie, ainsi que des problèmes de mémoire importants.

Le sujet peut aussi éprouver de la difficulté à s’orienter dans l’espace et dans le temps, ou encore d’accueillir et de mémoriser des informations nécessaires à l’apprentissage.

Des signes d’instabilité affective figurent aussi parmi les manifestations d’une telle dysharmonie.

Les impacts de la dysharmonie cognitive sur la mémoire

Les dysharmonies cognitives nuisent à la mémoire. Ce type de trouble mental entraîne notamment des difficultés à enregistrer, mais aussi des soucis dans le traitement d’informations.

Le degré de sévérité de ces problèmes mnésique dépend de chaque profil, mais généralement, ils s’accompagnent d’un trouble d’écriture et/ou du langage.

L’enfant sujet à une dysharmonie peut toutefois suivre un cours normal de maturation dans certains domaines, mais l’échec scolaire est souvent au rendez-vous.

Il affiche, en effet, d’importantes difficultés d’assimilation et de mémorisation des données portées à sa connaissance.

Comme dans les cas d’Alzheimer, la dysharmonie intellectuelle peut s’accompagner d’une incapacité à enregistrer des données spatio-temporelles.

Une rééducation spécifique reste incontournable pour remédier aux problèmes psychomoteurs engendrés par la dysharmonie cognitive.

Tout sur la mémoire : Dysharmonie cognitive

© ddpavumba – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *