Degenerescence cerebrale : comment limiter les dégâts ?

La degenerescence cerebrale figure parmi les facteurs pouvant causer une perte de mémoire plus ou moins importante.

Aujourd’hui, je vous dévoile quelques conseils pour éviter ce mal qui cause des dégâts bien souvent irréversibles.

Degenerescence cerebrale

Degenerescence cerebrale : comment limiter les dégâts ?

Pour prévenir la degenerescence cerebrale, vous devez agir au quotidien…

Prévention de la degenerescence cerebrale : nourrir le corps et le cerveau

Pour limiter le risque de dégénérescence cérébrale, il est important de bien s’alimenter.

Et plus important encore, apporter au cerveau les nutriments dont il a besoin pour bien fonctionner.

Il faut privilégier les « bonnes » protéines, les vitamines, les oligo-éléments, les acides gras essentiels ainsi que les sucres dits complexes.

Parallèlement, il est essentiel d’éviter les augmentations trop importantes du taux de glucose dans le sang.

Pour cela, consommez davantage de fruits et légumes, de légumineuses et de céréales complètes. Les fibres sont aussi indispensables.

En outre, il est possible de consommer des compléments alimentaires, notamment à base de vitamines B, C et E ou encore de ginkgo biloba.

Eviter la  degenerescence cerebrale : faire du sport physique et intellectuel

Pour éviter la dégénérescence du cerveau, il est important d’oxygéner le cerveau. Pour cela, vous devez vous investir dans des activités physiques, de façon régulière.

Une demi-heure de marche par jour est déjà bénéfique.

Faire des exercices intellectuels est aussi essentiel. Faire travailler le cerveau, c’est le muscler et le rendre plus performant.

Parallèlement, il est indispensable de se reposer. Que ce soit en prenant quelques minutes pour méditer ou en ayant un sommeil de bonne qualité.

On peut dire que le repos est « obligatoire » pour préserver la santé du cerveau et éviter notamment la dégénérescence cérébrale sénile.

Pour sa part, la méditation qui se base entre autres sur la respiration profonde, vous aide à améliorer votre concentration.

En définitive, pour éloigner le risque de degenerescence cerebrale, vous devez adopter un mode de vie sain et éviter toute « pollution ».

Tout sur la mémoire : Degenerescence cerebrale© Ddpavumba – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *