Déficience cognitive : troubles de la mémoire chez les enfants

La déficience cognitive consiste en un retard intellectuel, se détectant généralement dans les premières années d’école d’un enfant.

Ce type de handicap cognitif peut se manifester de diverses manières et a un impact important sur la mémoire.

Déficience cognitive

Déficience cognitive : troubles de la mémoire chez les enfants

Découvrez comment se manifeste la déficience cognitive et ses répercussions sur les performances mnésiques…

Définition de la déficience cognitive

Après la dysharmonie cognitive, je partage avec vous la déficience cognitive. Elle peut être légère, moyenne et profonde.

La déficience cognitive légère se manifeste par un niveau d’intelligence particulièrement limité.

Le QI est inférieur à 70 et les facultés d’apprentissage, de concentration et de mémorisation sont basses par rapport à la normale.

On détecte ainsi chez le sujet une difficulté à assimiler, à analyser et à enregistrer des données.

Ce genre de problème peut être héréditaire ou dû à un traumatisme crânien.

Les impacts de la déficience cognitive sur la mémoire

Une défaillance cognitive affecte particulièrement la mémoire sémantique.

Le patient peut perdre ses connaissances générales (ou être dans l’impossibilité d’en acquérir), ces infos qui restent gravées dans la mémoire pour une durée illimitée.

Il s’agit de choses dont on se souvient sans s’en rendre compte comme le nom d’un animal, les mois de l’année ou les jours de la semaine par exemple.

Une personne atteinte de déficience cognitive a besoin d’un temps de réflexion plus long que les autres individus de son âge pour traiter n’importe quelle information.

Elle éprouve, en plus, des difficultés à raisonner de façon logique.

Déficience cognitive, comment booster la mémoire ?

Si un tel déficit cognitif altère grandement les facultés de mémorisation, il existe quelques solutions pour alléger les conséquences.

Des exercices intellectuels au quotidien permettent notamment de maintenir le cerveau en activité et améliorer ainsi la mémoire.

On peut citer les jeux de mémoire ou encore les exercices de gym brain, efficaces pour booster les fonctions cognitives.

Un accompagnement psychologique et intellectuel s’avère indispensable, surtout pour les cas graves de déficience cognitive.

Tout sur la mémoire : Déficience cognitive

© David Castillo Dominici – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *