Comprendre le fonctionnement de la mémoire pour mieux l’exploiter

Nous utilisons la mémoire à chaque instant. Ça semble si simple ! En réalité, il existe tout un processus en amont.

Cette fonction est tout simplement indispensable et il est important de savoir l’exploiter.

Grâce à elle, vous pouvez agir, réagir, comprendre, apprendre et prendre des décisions

Même si nous avons des dispositions naturelles à la mémorisation, il reste possible d’améliorer cette faculté.

Pour commencer, vous pouvez prendre connaissance avec son fonctionnement : en comprenant les rouages de la mémoire, vous pourrez adopter diverses stratégies et astuces pour la booster…

Le fonctionnement de la mémoire

Le fonctionnement de la mémoire

© Fotolia.com

Alors, comment fonctionne la mémoire ?

 

Les 4 principaux types de mémoire

Pour mieux comprendre la mémoire, il faut savoir qu’il en existe différents types. On peut en distinguer 4 principaux.

D’abord, la mémoire sensorielle. C’est celle qui capte toutes les données qui vous parviennent de l’extérieur via les 5 sens.

Les informations reçues de ces 5 sens y transitent durant quelques millièmes de seconde avant d’être transférées vers une autre mémoire.

Vient ensuite la mémoire à court terme où les informations ne font également que transiter avant de basculer vers la mémoire à long terme.

Ce ne sont néanmoins pas toutes les données qui vont être transférées. Tout dépend de leur importance et de leur pertinence. Une grande part de ces infos va s’évaporer après quelques secondes seulement.

Les différents types de mémoire

Les différents types de mémoire

© FreeDigitalPhotos.net

Puis, il y a la mémoire de travail qu’il ne faut pas confondre avec la mémoire à court terme. Sa fonction consiste à traiter les informations présentes dans la mémoire à court terme.

La mémoire à long terme renferme toutes les données qui sont passées à travers le filtre et constituent les souvenirs.

Il faut savoir que ces derniers ne sont pas constamment accessibles : il faut fournir un certain effort pour s’en rappeler.

Néanmoins, il est relativement facile de les restituer grâce à des indices ou des contextes rappelant le passé.

Il s’agit d’une vaste base de données d’informations dont les plus anciennes datent de la plus tendre enfance.

 

Mémoire implicite et mémoire explicite

Pour mieux comprendre la mémoire, il faut aussi savoir faire la différence entre la mémoire implicite et explicite.

Pour sa part, la mémoire explicite englobe des souvenirs dont vous vous rappelez bien le moment où vous les avez vécus. Et vous pouvez vous en rappeler consciemment.

Dans cette catégorie, on retrouve les événements marquants de votre vie.

À l’inverse de la mémoire implicite qui inclut des connaissances et des informations que vous avez acquises sans en avoir conscience.

Elle concerne notamment votre culture générale et vos différents savoir-faire.

 

Que renferme la mémoire ?

Dans la mémoire, il y a bien sûr toutes les choses que vous avez pu expérimenter tout au long de votre vie.

Dans la mémoire épisodique, on retrouve les événements plus ou moins marquants qui ont jalonné votre parcours.

Vous pouvez facilement associer chaque souvenir avec un endroit, un lieu, une personne, une musique, une odeur, une sensation…

Lorsque vous y pensez, un flot d’images afflue dans votre esprit. Ce sont des empreintes plutôt précises.

À souligner que cette mémoire peut être rétrospective ou prospective. Rétrospective lorsque vous vous rappelez de choses passées.

Prospective lorsque vous vous rappelez d’actions que vous avez programmées pour le futur : vous souvenir que vous avez un rendez-vous le samedi qui vient à 10 heures…

La mémoire prospective implique une organisation et une planification. Elle implique alors une bonne dose de concentration pour être active et efficace.

La mémoire ne stocke pas seulement vos souvenirs de vie. On y retrouve différents autres types d’informations aussi intéressantes les unes que les autres.

La mémoire sémantique rassemble justement toutes les choses que vous avez pu apprendre : vos connaissances générales (le nom d’un objet, la capitale d’un pays, l’appellation des éléments de la nature…).

Il convient de souligner que la mémoire sémantique est plus solide que la mémoire épisodique.

Les connaissances générales sont plus solidement ancrées. D’ailleurs, on oublie bien plus souvent le nom d’une personne ou un événement survenu à une date donnée…

 

Alors comment fonctionne la mémoire ?

Au-delà des différents types de mémoire et des informations qui sont stockées dans le cerveau, il y a tout un processus qui se déclenche chaque fois qu’une donnée est enregistrée.

Avant d’en dire plus, voici une vidéo qui explique un peu comment fonctionne la mémoire humaine :

L’enregistrement se fait en trois étapes : encodagestockage (ou consolidation) – récupération (ou restitution).

La première étape est donc l’encodage. Ici, le cerveau capte les informations et les enregistre. Il se crée alors des traces mnésiques.

Pour que cette première étape puisse avoir lieu, vous devez être concentré. Il est aussi important d’être motivé. Sinon, l’information va s’évaporer et se perdre.

Une fois que l’information est arrivée au cerveau, il faut qu’il soit consolidé pour pouvoir passer vers la mémoire à long terme.

Le cerveau peut alors utiliser différentes stratégies pour mener à bien ce stockage. Il peut notamment créer des associations avec des données déjà présentes.

Il convient de souligner que le processus de consolidation est automatique, mais il est tout à fait possible de le booster en adoptant des astuces mnémotechniques.

Le fonctionnement de la mémoire

Le fonctionnement de la mémoire

© FreeDigitalPhotos.net

Une fois que le souvenir a été consolidé, la dernière étape consiste tout simplement à le récupérer et le restituer au gré des besoins.

Il s’agit alors ici de réactiver des souvenirs. Cela peut se faire en utilisant différents indices (un lieu, une personne, un moment, une odeur, une heure, une date…).

 

Pour avoir une mémoire au top, il est nécessaire d’adopter une stratégie de mémorisation à chaque étape du processus. Et il est essentiel d’être toujours concentré et motivé pour être aussi efficace que possible.

Tout sur la mémoire : Fonctionnement de la mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *