Amnesie post traumatique : perte de mémoire suite à un choc violent à la tête

Une amnesie post traumatique, comme son appellation l’indique, est une perte de mémoire qui succède à un traumatisme.

Ici, il s’agit plus précisément d’un choc à la tête, si important qu’il cause un dysfonctionnement du cerveau.

A la suite du traumatisme, la victime perd souvent connaissance, est assaillie de maux de tête plus ou moins violent et souffre d’un syndrome amnésique.

Amnesie post traumatique

Amnésie post-traumatique : perte de mémoire suite à un choc violent à la tête

Une amnesie post traumatique peut être plus ou moins longue, tout dépend de la sévérité du choc

Amnesie post traumatique : conséquence d’un traumatisme crânien

Une amnésie post traumatique est le résultat d’un choc à la tête qui ébranle la boîte crânienne. Il est aussi question de « commotion cérébrale ».

La victime perd connaissance, ça peut durer entre quelques secondes à quelques minutes. Plus c’est long, plus c’est grave.

Dans les cas les plus critiques, le patient peut sombrer dans le coma.

Lorsqu’elle reprend conscience, elle souffre généralement d’un trouble mnésique.

Amnesie post traumatique : importance des trous de mémoire

Lorsque la victime reprend ses esprits, elle est désorientée. C’est normal face à une amnésie traumatique.

D’abord, elle ne se souvient pas de ce qui lui est arrivé. Puis, elle se demande où elle est.

Ensuite, elle peut présenter une amnésie antérograde et être temporairement incapable d’enregistrer des nouveaux souvenirs.

Il se peut aussi qu’elle soit atteinte d’une amnésie rétrograde et ne plus se rappeler des événements passés.

Il s’agit généralement des minutes ou des heures avant l’accident. Des semaines entières sont oubliées si le choc a été trop rude.

La durée de ces trous de mémoire dépend de la gravité du trauma crânien. Ils peuvent s’étendre sur quelques minutes, des heures, plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Amnesie post traumatique : guérison

La personne souffrant d’une amnesie post traumatique est considérée comme rétablie quand elle est capable de se situer dans le temps et de bien organiser ses souvenirs.

Le pronostic dépend bien évidemment de la dureté du choc. La durée de la perte de connaissance et celle de l’amnésie est également déterminant.

A souligner qu’une amnesie post traumatique a plus de chances de guérir totalement, sans séquelle, chez un jeune sujet.

Tout sur la mémoire : Amnesie post traumatique© Ambro – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

4 réflexions au sujet de « Amnesie post traumatique : perte de mémoire suite à un choc violent à la tête »

  1. Après un accident de la circulation qui a eu lieu en 88,je me rappelle de tout sauf de l’accident lui meme ,comment ça c’est passé,est ce que c’était de ma faute ou non, rien de cela n’arrive a faire surface en plus j’ai des elancements au niveau des contusions que j’ai eues ce jour là.scanner,radio et irm n’ont rien decele d’anormal

  2. J’ai un amie qui c’est fait renversée par un scooter. Suite à ceci il ne se souvient plus de moi je suis allez à l’hôpital et je voudrait savoir si cela pourrait être définitif?
    Merci de me répondre. ..

  3. Ça vient de m arriver aujourd’hui pendant une partie de foot je suis tombé sur la tête et pendant qq minute j était un petit peut perdu mais 15 min plus tard c revenue mais je me rappel toujours pas du choc. Et je me sens tellement fatigué que je lutte pour ne pas m endormir il est 20 h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *