Alzheimer foudroyant : quand la mémoire dégénère rapidement

On parle d’un Alzheimer foudroyant lorsque les symptômes s’aggravent très vite.

Cette intensification rapide de la maladie se constate généralement dans les formes précoces de l’Alzheimer qui se manifestent chez les moins de 50 ans.

La situation est compliquée aussi bien pour le patient que pour son entourage.

Alzheimer foudroyant

Alzheimer foudroyant : quand la mémoire dégénère rapidement

Découvrez les causes et les manifestations d’un Alzheimer foudroyant…

Les signes d’un Alzheimer foudroyant

Un Alzheimer foudroyant se déclare donc chez des patients « jeunes » qui n’ont pas encore dépassé la cinquantaine.

Du fait de l’âge des victimes, les symptômes de l’Alzheimer précoce sont souvent confondus avec les manifestations d’autres maladies.

L’Alzheimer est souvent écarté, les praticiens suspectent plutôt une dépression ou encore un trouble bipolaire.

Ceci tient du fait que les troubles du comportement et de l’humeur peuvent apparaître avant les pertes de mémoire.

Lorsque des antécédents familiaux sont connus, il est plus facile de mettre un nom sur la maladie.

Maladie d’Alzheimer foudroyante : des symptômes qui s’aggravent

Une particularité de cette forme de maladie d’Alzheimer réside dans la rapidité avec laquelle les symptômes s’aggravent.

Dans les cas les plus graves, le décès peut survenir cinq ans après la déclaration de la pathologie.

Les médecins peuvent alors prescrire des médicaments dans le but de freiner l’évolution de la maladie mais leur efficacité est plutôt limitée.

La perte d’autonomie est rapide et les proches aussi bien que le sujet sont désorientés.

Alzheimer foudroyant : quelle prise en charge ?

Face à un Alzheimer foudroyant, la famille se mobilise. Comme il a été dit plus haut, la prise de médicaments est envisageable mais leur efficacité est moindre.

Le quotidien des proches doit être modifié afin de mieux faire face aux changements de personnalité et surtout à la perte d’autonomie.

Il est recommandé de se renseigner auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. L’admission dans un EHPAD peut être envisagée.

Un Alzheimer foudroyant bouleverse le quotidien du malade et ses proches. Dès les premiers symptômes, il est essentiel de consulter un spécialiste.

Tout sur la mémoire : Alzheimer foudroyant© Photostock – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *