L’agnosie verbale ou quand le langage oral devient incompréhensible

L’agnosie verbale ou surdité verbale désigne un trouble qui affecte la compréhension du langage oral.

Le malade se retrouve dans l’incapacité de décoder les paroles tout en ayant des oreilles en parfaite santé : c’est entendre sans entendre

agnosie verbale

L’agnosie verbale ou quand le langage oral devient incompréhensible

Après l’agnosie visuelle qui altère la reconnaissance par la vue, parlons de l’agnosie verbale qui dégrade la compréhension de ce qu’on entend…

Agnosie verbale, définition

Une agnosie verbale se traduit par un déficit de compréhension du langage oral. La capacité à discerner les sons et à les comprendre est affectée.

Le sujet semble avoir oublié les mots, les interjections et leurs sens : la mémoire auditive est touchée. Il devient incapable de décoder le langage.

En écoutant quelqu’un parler sa langue maternelle, il a l’impression d’entendre une simple succession de bruits : c’est comme si son interlocuteur s’exprimait dans une langue étrangère.

Manifestation d’une agnosie verbale

L’agnosie verbale se manifeste généralement après un choc au niveau des organes de l’audition.

Un accident vasculaire cérébral peut également être à l’origine de ce type de défaillance.

L’oreille fonctionne parfaitement mais le patient est incapable d’associer le langage entendu avec leur signification.

Le langage verbal est alors incompréhensible. Inévitablement, parler devient aussi très difficile voire impossible, en raison de l’absence de feed-back.

Vivre avec une agnosie verbale

Une personne atteinte d’une agnosie se retrouve dans l’incapacité de reconnaître des choses en utilisant ses sens.

L’agnosie verbale engendre inévitablement des conséquences considérables au quotidien, surtout en termes de communication.

Afin d’établir le contact avec le sujet atteint, l’utilisation du langage gestuel ainsi que des images reste la meilleure solution.

La mémoire du sujet pouvant parfaitement retenir des codes visuels, il lui sera facile de discuter via des gestes spécifiques.

Certaines personnes atteintes d’agnosie auditive peuvent mémoriser et interpréter certains sons tout en étant inaptes à déchiffrer les mots un par un.

Soigner l’agnosie verbale

Bien qu’il n’existe pas encore traitement de l’agnosie verbale, la rééducation du patient combiné à un suivi psychologique apporte des résultats probants.

Pour faciliter la communication, et pour se familiariser progressivement avec les sons, l’oral et le gestuel doivent être combinés.

Un soutien de tous les instants est indispensable pour que la personne souffrant d’agnosie verbale ne sombre pas dans la dépression.

Tout sur la mémoire : Agnosie verbale

© Michal Marcol – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *