Agnosie auditive : quand l’interprétation des sons devient impossible

Une agnosie auditive, aussi appelée surdité verbale, est un trouble provoquant une incompréhension du langage oral.

Le sujet n’arrive pas à décoder les sons qu’il entend, et pourtant son oreille n’est pas endommagée.

Ce type de trouble est généralement causé par une lésion au niveau du lobe temporal.

Agnosie auditive

Agnosie auditive : quand l’interprétation des sons devient impossible

Comment se manifeste une agnosie auditive ? Comment bien vivre avec ce trouble ?

Trois types d’agnosie auditive

En fonction des symptômes, on distingue trois types d’agnosie auditive.

L’agnosie des sons se présente comme une incapacité à discerner les sons de l’environnement, sans altérer la compréhension de la parole.

L’agnosie verbale ou surdité verbale touche, de son côté, la capacité à reconnaître les communications verbales.

La phonagnosie est une autre forme d’agnosie auditive, ne permettant plus au sujet d’identifier jusqu’aux voix de ses proches.

Agnosie auditive : l’oubli des significations des sons

Une personne atteinte d’une agnosie auditive ne se rappelle plus du sens des sons qu’elle perçoit.

Dans le cas d’une agnosie des sons, elle ne se souvient par exemple plus du son d’une sirène de pompier. La mémoire auditive est ainsi affectée.

Des problèmes d’expression peuvent aussi se présenter, dans le cas d’une incompréhension du langage.

Le sujet n’arrive même plus à décoder ses propres paroles. Les mots deviennent juste une succession de bruits.

Faire face à l’agnosie auditive

Il n’existe pas encore de solution spécifique pour traiter une agnosie auditive. Toutefois, il existe des programmes de rééducation proposés par les centres spécialisés.

Les patients y bénéficient d’un soutien psychologique adapté afin de mieux accepter et vivre sa situation.

Ce type de trouble n’est généralement pas inné mais causé par un choc au niveau du cerveau.

Les gestes deviennent les principaux outils à utiliser pour communiquer. En effet, la mémoire visuelle est restée intacte.

Au quotidien, la personne atteinte du trouble, mais également son entourage, doivent s’habituer à utiliser des signes spécifiques pour instaurer un terrain d’entente.

Le langage verbal est alors à proscrire pour ne pas troubler le sujet atteint d’une agnosie auditive.

Face à l’agnosie auditive, pas de panique ! Adoptez la communication visuelle pour garder le contact.

Tout sur la mémoire : Agnosie auditive© Digitalart – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *